Image
Pourquoi pas ? Islande
Crédits
© DR

« Pourquoi Pas? » Un printemps français en Islande

France
Islande
From 22 February 2007 to 12 May 2007
Du 22 février au 12 mai 2007, sous un titre emprunté au navire du Commandant Charcot, ami fidèle du peuple islandais, « Pourquoi pas?- Un printemps français en Islande » a présenté un florilège de la création artistique française. Durant trois mois, musiciens, plasticiens, chanteurs, auteurs etc. se sont produit dans les festivals et les grandes scènes d’un pays à la créativité exubérante voire d’avant-garde.

Après une ouverture en 9 grands événements (notamment le spectacle des orgues à feu de Michel Moglia sur la Place du Parlement de Reykjavik ; l’inauguration de l’exposition Pierre Huyghe au Reykjavik Art Museum et celle d’une exposition permanente sur le Commandant Charcot au Centre de recherche de Sandgerdi, ainsi qu’un concert du groupe Dionysos), le festival « Pourquoi pas ? » a inauguré un programme varié aux multiples parcours. De l’exposition « Un regard fauve » (produite par le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux à la National Gallery de Reykjavik) présentant les toiles de maîtres qui ont influencé des générations d’artistes islandais, jusqu’aux représentations de hip hop avec les breakeurs du Pockemon Crew, en passant par la découverte des arts de la rue et des marionnettes avec les spectacles de Royal de Luxe (parade de la « petite géante ») et de la Compagnie Turak, le public islandais a pu découvrir autrement la création française.  Avec un volet africain confié au commissaire Pierre Amrouche, il a également pu aborder, à travers une exposition, des conférences, des projections de films, les relations qui unissent et nourrissent la France et l’Afrique …

 

Toutes les disciplines ont été présentes : le classique avec un récital d’Hélène Grimaud pour l’Orchestre symphonique islandais, le design avec l’exposition « Design reference : Paris designers now ! », mais également les sciences, grâce à des rencontres, conférences et expositions autour de scientifiques français comme Jean Dubernard, Jean Jouzel et Yves Coppens.

La gastronomie n’a pas été en reste, avec la présence de chefs français étoilés au festival Food&Fun et la littérature a, entre autres, été représentée par les auteurs Alain Robbe-Grillet et Edouard Glissant.

 

Par ailleurs, « Pourquoi pas ? » a été l’occasion de rendre compte des collaborations spontanées et fertiles qu’ont nouées de nombreux artistes français et islandais, comme M/M et Gabriela Fridriksdottir, Keren Ann et Bardi Johannsson… De nouvelles créations sont ainsi nées, comme celles de Serge Ricci pour le Ballet d’Islande, d’Arthur Nauzyciel et Marie Darrieussecq pour le Théâtre national… D’autres talents de la scène musicale française ont lancé leur voix à « l’assaut » des glaciers : Nosfell au festival des Fjörds de l’Est, Françoiz Breut, Colleen et Laetitia de Stereolab pour des créations avec des musiciens islandais, Emilie Simon et Dionysos en concerts exceptionnels…

Hip hop, Pokemon Crew © DR
Pierre Huyghe, "Terra Incognit" et "Isla Ociosidad", 2006 ©Florian Kleinfenn
"La petite géante", par la Compagnie Royal de Luxe © DR
Exposition consacrée à Jean-Baptiste Charcot © DR

« Pourquoi Pas ? » Un printemps français en Islande, a été organisé et mis en œuvre :

 

- Pour la France par le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la culture et de la communication, l’Ambassade de France en Islande, la Chambre de commerce franco-islandaise et Culturesfrance (aujourd’hui Institut français)

Coordinateur pour l’organisation du festival : Gilbert Erouart

- Pour l’Islande par le ministère de l’Education, de la Culture et des Sciences

Coordinateurs pour l’organisation du festival : Eirikur Thorlaksson et Sigrun Lilja Gudbjartsdottir

 

Avec le soutien d’Icelandair, Landsbankinn, Glitnir et Samskip.