Image
Visuel Temps Forts
© Dadi Dagon
Aide à projet
Multidisciplinary

IF Incontournable

From 16 October 2020 to 20 November 2020
Members of French diplomatic network
IF Incontournable s’adresse aux 37 postes ayant une mission prioritaire Industries Culturelles et Créatives (ICC) et aux 11 postes prioritaires pour l’action de l’IF (voir liste ci-dessous). Ce dispositif vise à les accompagner dans la relance d’activités, notamment pour la mise en œuvre, sur leur territoire, de leur plan de développement des secteurs créatifs et culturels français.

La commission finale de sélection des projets de décembre est reportée et se tiendra le 20 janvier. Les résultats seront communiqués les jours suivants à partir de la plateforme Emundus et par email.
Applications are closed
Terms and conditions

Dépôt des candidatures : du 15 octobre au  20 novembre 2020 à 23h58

Commission de sélection : 20 janvier 2021

 

CONSULTER LES CONDITIONS GÉNÉRALES

 

CONTACTS

Architecture, urbanisme, paysage : Christelle Lecoeur                   

Arts visuels : Adeline Blanchard

Cirque, rue, marionnettes : Vanessa Silvy                    

Danse : Émilie Renouvin               

Design, mode, métiers d’art : Giusi Tinella                         

Musiques actuelles et jazz : Gaëlle Massicot Bitty                  

Musique classique et contemporaine : Mathilde Bézard

Photographie / Image : Sophie Robnard

Théâtre : Marian Arbre

Ce dispositif est ouvert aux 37 postes prioritaires du Réseau :

  • Europe : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suisse, Turquie
  • Afrique : Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, Kenya, Maroc, Nigéria, Sénégal, Tunisie
  • Moyen Orient : Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Israël, Liban, Qatar
  • Asie : Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Japon, Singapour, Taiwan Amérique : Argentine, Brésil, Canada, Colombie, États-Unis, Mexique

Ainsi qu’aux 11 pays prioritaires pour l’action de l’Institut français :

  • Algérie, Cuba, Egypte, Haïti, Iran, Madagascar, Mali, République Démocratique du Congo, Territoires Palestiniens, Ukraine, Vietnam.

En dehors de ces territoires, les projets ne pourront être éligibles à une aide que s’ils comportent une dimension régionale, incluant des partenaires d’autres pays.

 

Ce dispositif concerne les disciplines suivantes :

  • spectacle vivant
  • musiques
  • arts visuels
  • design
  • architecture
  • création numérique

 

Sont éligibles :

  • les projets pouvant aider les postes à reprendre les actions en faveur des secteurs créatifs et culturels, et leur permettant de remobiliser tant les équipes françaises que les partenaires locaux ;
  • les projets en présentiel, les projets mixtes (présentiel et digital) et les projets en tout digital (si les mobilités restent contraintes ou empêchées), ainsi que les projets intégrant le numérique dans le processus de création ou de production.

 

Il est important que :

  • le projet soit construit avec des partenaires locaux et ait, autant que possible, une dimension régionale ;
  • le projet soit construit avec l’entourage professionnel français et les acteurs professionnels de la filière sur le territoire d’accueil (programmateurs, labels, distributeurs, éditeurs, plateformes…) ;
  • le projet garantisse une rémunération (honoraires/cachets/droits d’auteur) pour les artistes impliqués ;
  • pour les projets de diffusion, leur soit associée une séquence d’une autre nature, pouvant impliquer une dimension de formation, transmission ou échanges de bonnes pratiques : rencontres artistiques et professionnelles avec des partenaires sur place (master-classes, ateliers, rencontres avec le public local, rencontres de programmateurs et professionnels de la discipline/filière, collaborations artistiques), conférence, séminaire professionnel, intervention en milieu scolaire ou universitaire.

Ces différents aspects du projet seront à présenter et détailler dans le dossier de candidature, au même titre que la place de ce projet dans la stratégie ICC du poste. Chaque projet devra faire l’objet d’un dossier distinct, et devra être priorisé.

 

L’Institut français portera une attention particulière aux projets qui prennent en compte :

  • les enjeux de l'égalité femmes/hommes (contenus portés par des femmes ou non stéréotypés, projets caractérisés par la parité ou par une approche égalitaire) ;
  • les enjeux d’impact environnemental, et s’inscrivent dans une démarche écoresponsable (pas de représentation isolée, compensation du bilan carbone des voyages ou choix de moyens de transports moins polluants comme le train, utilisation de matériaux durables…).