Image
Carte de France
© IGN

Aide à projet

Architecture
Arts visuels
Photographie
Cinéma
Débat d'idées
Design
Métiers d'art
Langue française
Livre
Bande dessinée
Mode
Musique
Création numérique
Théâtre
Danse
Cirque

Partenariat Ville de Lille / Institut français

Du 4 décembre 2023 au 31 janvier 2024
Professionnels français
L'Institut français et la ville de Lille ont conclu une convention d'une durée de 3 ans pour la période 2023-2025 dont l’objectif est le soutien à l’internationalisation de projets artistiques et/ou culturels intégrant une démarche avérée de culture durable partagée.

Dans ce cadre, l’Institut français et la Ville de Lille ouvrent un appel à projets pour l’année 2024. Il s’agit de l’unique session d’appel à projets diffusée par l’Institut français et la Ville pour l’exercice 2024.
Le dépôt des candidatures est clos
Modalités

Dans le cadre de cet appel à projets 2024, les candidatures doivent obligatoirement être transmises à l’Institut français et à la Ville de Lille.

 

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE DE CANDIDATURE

 

Les porteurs de projets sont invités à prendre contact avec l’Institut français et la Ville de Lille avant le dépôt du dossier afin de s’assurer de l’éligibilité du projet.

Un comité de pilotage constitué de représentants de l’Institut français et de la Ville de Lille sélectionne les projets retenus.

L’examen des dossiers portera sur la qualité des projets, leur pertinence aux regards des priorités que l’Institut français et la Ville de Lille se sont données et leurs effets en matière de partenariat culturel au niveau international. Les montants des aides sont déterminés en fonction de l’économie du projet d’une part et de l’enveloppe globale disponible d’autre part.

La commission se réserve le droit d’écarter tout projet sans avoir à motiver sa décision. Ses décisions sont sans appel.

Les notifications aux opérateurs lillois seront apportées par les partenaires par courrier électronique uniquement.

 

PIÈCES OBLIGATOIRES À FOURNIR :

Le formulaire de candidature dûment complété

- Un dossier détaillé du projet (propos du projet, créations, CV, photos, videos, books…)

 

CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS :

  • Responsabilité environnementale : seront priorisés les projets qui proposent la mise en œuvre de mesures visant une réduction de leur impact environnemental — mutualisation des déplacements, alimentation, choix de solutions techniques moins carbonées, attention portée au cycle de vie des matériaux (acquisition de matériel, fournitures, conception de décors). La compensation carbone des déplacements via la participation du porteur de projet au Fonds Solidarité Climat de la Fondation de Lille sera un critère d’éligibilité des projets.
  • Egalité femme/homme : l’étude des projets intégrera également la façon dont ils prennent en compte les enjeux de l’égalité femmes-hommes et valorisent une approche paritaire (choix des intervenants, politique envers les prestataires et tout autre élément pertinent).
  • Lien avec le réseau culturel extérieur français : les porteurs de projets devront avoir informé le service culturel de l’Ambassade de France ou l’Institut français / Alliance française sur le ou les territoire(s) concerné(s).
  • Mise en place ou accompagnement de temps forts : sont ciblés les événements qui offrent une visibilité maximale aux intervenants et équipes invités et qui mobilisent professionnels et programmateurs étrangers lors de moments spécifiques (inaugurations, rendez-vous précis tout au long de la manifestation, etc.). Une attention particulière est accordée aux événements prescripteurs, c’est-à-dire offrant une grande visibilité et facilitant les mises en réseau que ce soit à Lille ou à l'international ;
  • Mise en œuvre de coopérations durables et structurantes entre opérateurs lillois et étrangers. La qualité et la pertinence du ou des partenariats
  • Niveau de reconnaissance professionnelle de l’événement, du lieu ou du partenaire ciblé (programmation, conditions matérielles et financières de l’accueil, caractéristiques techniques, communication…) ;
  • Niveau de repérage du porteur de projet, son aptitude à mobiliser les moyens humains, logistiques adaptés et à assurer une exploitation du projet a posteriori ;
  • Pertinence de la démarche au regard de ses perspectives de développement professionnel (artistique, économique…) ;

 

 Date limite de dépôt des dossiers : le 31/01/2024

Les candidatures retenues seront notifiées en avril 2024.

Depuis 2005 et l’adoption de l’Agenda 21 de la culture, la Ville de Lille reconnaît le rôle stratégique de la culture dans le développement durable et a fait de la culture durable partagée sa priorité dans le domaine de la culture ; elle agit en faveur de son développement. Au fil des mandats, elle a initié de nombreuses politiques publiques et programmes ambitieux fondés sur l’inclusion et les valeurs partagées, ainsi qu’un plan lillois pour le climat très volontariste afin de mener tous les publics et les professionnels du secteur vers la transition écologique.

 

Depuis plus de deux ans, la Ville de Lille agit également au niveau européen dans le cadre du réseau Eurocities. En septembre 2022, la Ville de Lille, profitant de la dynamique impulsée par l’accueil du Forum Culture d’Eurocities, a décidé de lancer un appel européen, conjointement avec ses villes jumelles européennes, pour engager les grandes villes d’Europe dans la transition écologique des secteurs culturels et artistiques. Cet appel de lille pour une culture moins carbonnée et plus inclusive repose sur plusieurs priorités réparties en deux piliers, la transition écologique et l’inclusion, pour s’adapter aux crises environnementales et sociales à venir.

 

L’Institut français s’est engagé depuis 2022 également dans une démarche volontariste d’appui à la transition écologique que ce soit dans le cadre de son activité (efforts de réduction de l’impact environnemental, formation, mise en œuvre de programmes dédiés…), mais aussi à travers la sensibilisation du plus grand nombre aux enjeux liés à la transition écologique et l’appui aux positions françaises et européennes en la matière à l’international.

Dans cette perspective, l’Institut français s’est doté d’une feuille de route pour la transition écologique articulée autour de 3 grands axes :

  • inscrire l’activité de l’Institut français et du réseau culturel à l’étranger dans la trajectoire définie par l’Accord de Paris ;
  • contribuer à la transition écologique du secteur culturel en France et à l’international ;
  • porter le plaidoyer en faveur de la transition écologique à l’international.

Par ailleurs, dans le cadre de la diplomatie féministe de la France, l’Institut français et le réseau culturel français à l’étranger sont appelés à poursuivre un objectif d’égalité entre les femmes et les hommes, dans le choix de leurs projets et leur organisation (formation, actions de sensibilisation à l’égalité et à la lutte contre les discriminations et les stéréotypes, projets prenant en compte les enjeux de l’égalité femmes-hommes et valoriser une approche paritaire, choix des intervenants, politique envers les prestataires et tout autre élément pertinent). Cet enjeu est également formalisé dans le cadre d’une feuille de route.

Candidats éligibles 

Tout opérateur de droit privé ou public (structures, acteurs culturels, créateurs ou artistes professionnels) ayant son siège à Lille, Lomme ou Hellemmes et/ou justifiant une activité professionnelle à Lille, Lomme ou Hellemmes depuis au moins 2 ans, et justifiant d’une reconnaissance régionale et/ou nationale. 

Projets éligibles

  • Le projet doit être éco-conçu ou être porteur de la thématique « culture durable partagé » - Il est attendu qu’un projet réponde à au moins 5 des 14 critères culture durable partagée indiqués en vert dans le formulaire, à l’onglet « projet ».
  • Le projet doit impérativement contribuer financièrement au fonds de Solidarité Climat pour l’ensemble des déplacements du projet. Je calcule mon empreinte carbone - Fonds Solidarité Climat (fondationdelille.org) Une attestation de la Fondation de Lille sera exigée par l’Institut français lors du bilan de l’opération pour le versement du solde de l’aide.
  • Le projet doit tendre à la parité en ce qui concerne les professionnels français impliqués et intégrer des femmes parmi les professionnels étrangers partenaires.  L’Institut français et la Ville de Lille mettent en place d’un objectif chiffré de 50% de projets portés par des femmes et d’un objectif chiffré de 10% de projets sensibles aux enjeux de genre ou ciblant les femmes.
  • Pour les projets en lien avec les villes partenaires de Lille, un retour sur le territoire lillois doit obligatoirement être intégré au projet et au budget prévisionnel présenté. Les projets n’intégrant qu’un volet aller ou qu’un volet retour ne sont pas éligibles.
  • Le projet doit être viable financièrement et démontrer une démarche structurée de développement.
  • Le projet doit permettre un partenariat étroit avec des structures du ou des pays d’accueil. La participation d’au minimum un partenaire dans le pays d’accueil est requise pour l’éligibilité d’un dossier.

Domaines d'activité éligibles

  • Débats d'idées (échanges intellectuels) ;
  • Jeunesse et citoyenneté ;
  • Entrepreneuriat culturel ;
  • Ingénierie, médiation culturelle ;
  • Création numérique et audiovisuelle (art numérique, création sonore, création web, expérience immersive, jeu vidéo, livre innovant, podcast) ;
  • Cinéma, animation, séries, documentaire (diffusion, promotion, éducation à l’image – hors production)
  • Culture scientifique ;
  • Livre, lecture, bande-dessinée ;
  • Arts visuels, photographie, image ;
  • Architecture (urbanisme, paysagisme) ;
  • Arts appliqués (design, mode, métiers d’art, graphisme)
  • Arts de la scène (musiques, danse, théâtre, rue, cirque, marionnettes) 
  • Francophonie, langue française, traduction

Zones géographiques prioritaires

Est attendu le renforcement de partenariats avec les villes jumelées, notamment celles de la zone Europe.

Les opérateurs lillois sont invités de développer des projets d’accueil et d’échange s’inscrivant à long terme dans une coopération avec les villes jumelées à Lille :

  • Oujda, Naplouse, St. Louis, Tlemcen
  • Cologne, Erfurt, Esch sur Alzette, Valladolid, Leeds, Liège, Rotterdam, Turin, Wroclaw, Kharkiv (à noter évidemment que pour Kharkiv tout déplacement dans un objectif culturel est suspendu compte tenu du contexte actuel)

L’Institut français et la Ville de Lille se laissent la possibilité de financer, dans le cadre du présent appel à projet, des projets de coopération culturels et artistiques avec d’autres territoires que les villes jumelées à Lille.

Image
IF + Lille
Partenaires