Image
Villa Kujoyama
© Kenryou GU

Résidence

Pluridisciplinaire
Architecture
Arts visuels
Photographie
Cinéma
Design
Métiers d'art
Livre
Mode
Gastronomie
Musique
Numérique
Théâtre
Danse
Cirque

Résidences à la Villa Kujoyama

Professionnels français / Professionnels étrangers
Construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato sur la montagne d’Higashiyama à Kyoto, la Villa Kujoyama est la première résidence artistique française de recherche pluridisciplinaire implantée en Asie ; elle a pour vocation de renforcer le dialogue interculturel entre la France et le Japon.
Les lauréats de la Villa Kujoyama sont appelés à nouer des relations de travail avec les milieux professionnels, universitaires, artistiques et culturels de Kyoto, de la région du Kansai et de l’ensemble de l’archipel. Pour ce faire, ils peuvent s’appuyer sur l’équipe de la Villa Kujoyama, les collaborations nouées avec le réseau japonais dans les milieux universitaires, culturels et scientifiques japonais et sur le réseau culturel français au Japon constitué avec la Villa Kujoyama des 5 antennes de l’Institut français du Japon (Fukuoka, Kyoto-Osaka, Tokyo, Yokohama, Okinawa), des 4 Alliances françaises (Nagoya, Sapporo, Sendai, Tokushima), et d’un Institut de recherche (Tokyo).
Relevant de l’Institut français du Japon, la Villa Kujoyama est un établissement du réseau de coopération culturelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères qui bénéficie du soutien de l'Institut français et de la Fondation Bettencourt Schueller, mécène principal de la Villa Kujoyama depuis sa réouverture en 2014.

Prochain appel à candidatures

Le prochain appel à candidature de la Villa Kujoyama sera lancé au 1er trimestre 2023 pour des résidences en 2024.

La Villa Kujoyama propose trois dispositifs distincts

 

En Solo

  • un candidat français ou étranger résidant en France depuis au moins 5 ans présente un projet de recherche et de création.

 

En Binôme

  • deux candidats français ou étrangers résidant en France depuis au moins 5 ans présentent un projet commun.

 

En Duo

  • un candidat français ou étranger résidant en France depuis au moins 5 ans en collaboration avec un candidat japonais résidant au Japon présentent un projet commun.

Disciplines concernées

  • architecture / paysage / urbanisme
  • arts de la rue / cirque /marionnettes
  • arts numériques / productions digitales
  • arts plastiques
  • bande dessinée
  • cinéma / vidéo
  • critique d’art et commissaire d’expositions
  • danse / performance
  • design / graphisme
  • gastronomie
  • livre
  • métiers d’art
  • mode
  • musique classique / musique contemporaine
  • musiques actuelles / jazz
  • photographie
  • théâtre

Lauréats 2023

Sélectionnés pour leur excellence dans leurs disciplines respectives, les projets des lauréats 2023 témoignent d’un lien très étroit avec le Japon et des synergies développées par la Villa Kujoyama alliant création contemporaine et métiers d’art :

  • Tony JOUANNEAU (métiers d’art / ennoblissement)
  • Seulgi LEE (arts visuels)
  • Sébastien PLUOT (commissariat d’exposition)
  • Pauline BRUN (danse)
  • Franck BLAIS et Karine ARABIAN (design)
  • Gérald VATRIN (métiers d’arts / verre)
  • Aurélie PÉTREL et Vincent ROUMAGNAC (théâtre)
  • Nathanaëlle RABOISSON (musique)
  • Simon ROUBY et Native MAQARI (cinéma)
  • Émilie RIGAUD (design graphique)
  • Anne LE TROTER (arts visuels)
  • Blaise PERRIN (cinéma)
  • Nathalie AZOULAI (livre)
  • Teddy SANCHES (mode)
  • Julie VACHER (arts numériques)
  • Marie LABARELLE (mode)
  • Louise HERVÉ et Clovis MAILLET (arts visuels)
  • Ombline LEY et Quentin COULON (cinéma)

 

En 2023, la Villa Kujoyama accueillera également deux lauréats du prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la Main®, pour des séjours d’un mois :

  • Fanny BOUCHER (métiers d’art / héliogravure)
  • Grégoire SCALABRE (métiers d’art / céramique)

La Villa Kujoyama est un établissement artistique du réseau de coopération culturelle du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Relevant de l’Institut français du Japon, elle agit en coordination avec l’Institut français et bénéficie du soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, qui en est le mécène principal.

Tous les projets

Filtres :