de zooms
Zoom
Arts visuels
Gastronomie
Image
Balnéo, installation immersive et éphémère, conçue par la scénographe Cécile Rolland, où il fait bon lire et flâner.

Second Square 2018 : un été en Israël

Dans le cadre de l’événement « Second Square – Summertime 2018 », du 8 au 14 juillet 2018, le Carreau du Temple à Paris accueille la culture israélienne sous toutes ses formes. À travers la gastronomie, l’art ou la musique, ce sont les nombreuses facettes du pays qui se déploient dans un esprit ludique.

Mis à jour le 20/02/2019

2 min

Avec plus de 30 000 personnes accueillies et 180 ateliers chaque année, « Second Square » reste un des événements les plus appréciés du Carreau du Temple. Pour sa session estivale 2018, après les traditionnelles éditions « Makers » (en hiver) et « Jonglopolis » (au printemps), l’étape « Summertime » met en valeur la crème des créateurs du Moyen-Orient dans le cadre de la saison France-Israël 2018.

Carré public

Depuis sa création, en 2014, le principe de Second Square reste intangible : transformer, pour quelques jours, le Carreau du Temple en agora où les flâneurs sont invités à redécouvrir le lieu. À travers des ateliers, des installations artistiques et des stands culinaires, le grand hall de verre, métal et briques – dernier témoin du marché couvert construit dans les années 1860 –, se transforme en véritable place publique où s’échangent pratiques culturelles et regards sur le monde.

Autre ingrédient essentiel de l’événement : son caractère ludique et convivial, qui permet de drainer tous les publics dans les allées du bâtiment rénové en 2014. Chaque année, l’actualité imprègne la programmation, comme en 2018, où des ateliers « tatane » renvoient à la coupe du monde de football. C’est aussi l’occasion de mettre un pays à l’honneur : la Colombie, en 2017, puis Israël, en 2018, pour un parcours métissé à la croisée des influences méditerranéennes et orientales.

Israël vibration(s)

Le voyage commence à Tel-Aviv. Réputée pour son intense activité culturelle et son patrimoine architectural, la ville incarne aussi, à sa manière paisible, le brassage qui caractérise la culture israélienne. C’est donc tout naturellement que le chef Yoni Saada invite à un « brunch à Tel-Aviv », mêlant les éléments slaves, turcs et méditerranéens qui font le sel de la cuisine locale.

Un peu plus loin, le Women’s Village donne à entendre la scène musicale féminine de Tel-Aviv. Du spoken word mystique de Victoria Hanna à la soul transculturelle d’Ester Rada, en passant par la pop aux teintes orientales de Yaël Miller, les trois artistes partagent un son libre et engagé, qui repousse les frontières des genres.

 

Ani Yeshena ( Je dors) de Victoria Hanna
Ani Yeshena ( Je dors) - Victoria Hanna

En flânant autour des stands, on découvre enfin les installations monumentales conçues en collaboration avec des plasticiens israéliens. Galit Allouche présente des objets oniriques, modelés en colle chaude. Sabrine Sidki, Gabrielle Laurin et Goni Shiffron livrent une scénographie imposante autour de l’écrit et de la langue. Le tout est enrobé d’un parfum de sel marin et de contemplation grâce au décor balnéaire de la scénographe Cécile Rolland, régulièrement invitée à repenser les espaces de Second Square. Comme si, l’espace de quelques heures, le Marais prenait des airs de Gordon Beach, à Tel-Aviv.

L'Institut français et le projet

Second Square Summertime 2018 est l’une des nombreuses manifestations qui se sont tenues en France dans le cadre de la Saison France-Israël.

La Saison France-Israël 2018 (juin-novembre 2018) est organisée et mise en œuvre par l'Institut français, le ministère des Affaires étrangères de l’État d’Israël, et les ambassades des deux pays. 

L'institut français, LAB