Image
Aniss Ezzeddine
Crédits
© DR

ANISS EZZEDDINE

Mode

  • Liban
Du 9 octobre 2021 au 4 janvier 2022
Aniss Ezzeddine est lauréat du programme NAFAS, 100 résidences d’artistes libanais en France. Il a été sélectionné dans le cadre du dispositif de l’Institut français et est accueilli en résidence à la Cité internationale des arts (Paris).

La structure hôte

CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS

Depuis sa création en 1965, la Cité internationale des arts accueille en résidence des artistes du monde entier. C’est un lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures, où les artistes rencontrent leurs publics et des professionnels. La Cité internationale des arts s’étend sur deux sites complémentaires, l’un dans le Marais et l’autre à Montmartre. En partenariat avec 135 organismes français et internationaux, elle accueille chaque mois plus de 300 artistes de toutes disciplines, générations et horizons. Avec le soutien et par délégation du ministère de la Culture et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères souscripteurs d’ateliers à la Cité internationale des arts, l’Institut français permet chaque année à près de 70 artistes internationaux de bénéficier d’une résidence au cœur de Paris.

Le lauréat

Né en 1996 au Liban, Aniss Ezzeddine est un créateur de mode iconoclaste. Dès sa formation à la Lebanese American University, il explore et manipule la notion du genre en brisant tous codes vestimentaires, laissant aucune place à cette question dans ces créations. Il s’engage à la défense des droits de la communauté LGBTQIA+ et crée en 2017, le premier défilé queer du pays. Il lance « Aniss Ezzeddine » où la mode devient un vecteur d’un changement culturel de grande portée. Aniss cherche à redéfinir le rapport au vêtement et au corps pour mettre à l’honneur ceux qui les portent, sans les définir afin que toutes minorités, morphologies de tous les âges peuvent s’approprier ses créations.

Le projet de résidence

"En performance, je vise à joindre la culture LGBTQIA+ française avec la libanaise pour faire un spectacle qui souligne l’union d’une seule communauté qui se bat pour les mêmes droits. En mode, une collection perçue comme voyage dans le temps." C'est l’aventure d’un jeune couturier libanais qui découvre Paris en plein bouleversement. Déconcerté par l’usage du corset mais sachant l’importance qu’il a aux yeux de la société, il essaye de le transformer afin de pouvoir l’utiliser. Choqué par la vision donnée de la femme orientale, il vise à changer son image afin de troubler les règles, inverser les pôles de domination sans morale sociale, afin de bouleverser le code psychorigide du genre.

En images

Aniss Ezzeddine, 2021 © DR
Aniss Ezzeddine, 2021 © DR
Aniss Ezzeddine, 2021 © DR
Aniss Ezzeddine, 2021 © DR
Aniss Ezzeddine, 2021 © DR