Image
La Chine en France
Crédits
Tour Eiffel aux couleurs de la Chine ©AFP

Année de la Chine en France

Chine
France
Du 6 octobre 2003 au 2 juillet 2004
Premier volet des Années croisées France-Chine, l'Année de la Chine en France s'est ouverte le 6 octobre 2003 et s’est achevée le 2 juillet 2004 par un feu d'artifice au Château de Versailles.

A travers plus de 400 manifestations organisées sur l'ensemble du territoire français, attirant plus de deux millions de visiteurs, la programmation s'est attachée à permettre à un vaste public de mieux connaître la richesse de la culture chinoise dans toute sa diversité, sa culture ancienne et ses créations contemporaines. Le défilé du Nouvel An chinois sur les Champs-Elysées, qui s'est déroulé au moment de la visite en France du Président chinois et du 40ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays, a quant à lui réuni plus de 200.000 personnes. A cette occasion, la Tour Eiffel s’est illuminée de rouge, symbole de bonheur, fête, joie et prospérité… une image qui a fait le tour du monde.  

Après plusieurs avant-premières, comme l'exposition "Alors la Chine ?" au Centre Pompidou, ou celles de photographes chinois aux Rencontres d’Arles, le coup d'envoi officiel a été donné le 6 octobre 2003 au Palais de la Porte dorée, suivi d’un concert de l'Orchestre national de Chine à Mogador. 

Patrimoine, création contemporaine, littérature, cinéma, musique, arts visuels, spectacles vivants mais aussi sciences, sport, art de vivre et éducation : l'Année de la Chine en France, parrainée par les stars du cinéma Gong Li et Jackie Chan, a abordé un large éventail de disciplines s'articulant autour de trois grandes thématiques : "La Chine éternelle", "La Chine des traditions et de la diversité" et "La Chine des créateurs et de la modernité". 

"La Chine éternelle" a été abordée à travers de grandes expositions patrimoniales telles que "L'Enigme de l'homme de bronze, l'archéologie au Sichuan (XIIe-IIIe avant J.-C.)" à l'Hôtel de Ville de Paris ; "Confucius, à l’aube de l’humanisme chinois " au musée Guimet ; "Montagnes célestes, Trésors des musées de Chine" au Grand Palais, ou encore "Kang Xi, empereur de Chine" au château de Versailles. 

Arts du quotidien, cirque, marionnettes, danses et chants traditionnels, jardins et gastronomie ont quant à eux témoigné de "La Chine des traditions et de la diversité" : "La Chine vue de près" au Palais de la Porte dorée a évoqué la vie quotidienne en Chine ; les "Etoiles du Cirque de Pékin" se sont produit sur la pelouse de Reuilly et en tournée en France ; et Paris a célébré le nouvel an chinois avec un défilé sur les Champs-Elysées.   

La "Chine des créateurs et de la modernité" a offert "le plus vaste panorama jamais consacré à la création contemporaine chinoise, avec expositions d'art contemporain, résidences d'artistes, danse, concerts, cinéma... Le Festival d'automne à Paris a présenté six créations chinoises ; le Palais de Tokyo une rétrospective Chen Zhen ("Silence sonore") ; le Jeu de Paume une rétrospective Zao Wou-Ki ; la Cinémathèque française "Cent films chinois". Le Ballet national de Chine a également effectué une tournée à la Maison de la Danse de Lyon et dans toute la France, tandis que la Chine était l'invitée d'honneur du Salon du livre de Paris.   

Nombre de collectivités locales se sont mobilisées durant l’Année de la Chine, en s’appuyant sur leurs jumelages respectifs : Paris et Beijing, Marseille et Shangaï, Bordeaux et Wuhan, ou encore Lyon et Canton.

Défile du Nouvel an chinois sur les Champs Elysées © AFP
Exposition "Le moine et le démon" au musée d'Art contemporain de Lyon, Sculpture de Sui Jianguo © AFP / Fred Dufour
Les étoiles du cirque de Pékin en tournée en France © AFC
Exposition "Montagnes célestes, Trésors des musées de Chine" au Grand Palais © Musée de Shanghaï
Feu d'artifice de clôture de l'Année de la Chine au Château de Versailles © DR

L’Année de la France en Chine a été organisée :

  • en France par le Commissariat général des Années France-Chine, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et de la Communication, et l’Association française d’action artistique (aujourd’hui Institut français)

Président : Jean-Pierre Angremy

Commissaire général : Alain Lombard

  • en Chine par le Comité d’organisation chinois des Années France-Chine et le ministère de la Culture

Président : Sun Jiazheng

Commissaire général : Lu Jun