Image
Tokyo - statue de la Liberté
Crédits
© Desburkekennedy

Année de la France au Japon (1998)

Japon
Du 28 avril 1998 au 30 mars 1999
Après l’Année du Japon en France en 1997 (marquée notamment par l’inauguration de la Maison de la culture du Japon à Paris), l’Année de la France au Japon a été lancée en avril 1998 par Jacques Chirac, Président de la République, par l'installation de la statue de la Liberté dans la baie de Tokyo.

Offerte à Paris par la communauté américaine pour le centenaire de la Révolution française, la reproduction en bronze de l'œuvre conçue par Bartholdi pour le port de New York a été prêtée à titre exceptionnel par la France pour marquer symboliquement le lancement de l’Année de la France au Japon (lorsque l’original de la statue est retourné au pied du pont de Grenelle à Paris en janvier 1999, les habitants de Tokyo, qui s’étaient  habitués à sa présence, ont d’ailleurs décidé de lever une souscription afin de la remplacer par une copie …)

Dans le cadre de cette ouverture, le président Chirac a également inauguré le Salon des régions (fréquenté par plus de 350.000 visiteurs), recréant à Tokyo l'ambiance du Salon de l'agriculture à Paris grâce à la présence de près d’une vingtaine de régions de France et de 150 entreprises présentes. 

Spectacles, expositions, salon du livre, compétitions sportives, promotions commerciales dans tous les grands magasins japonais, en tout plus de 500 manifestations ont été consacrées à la France en 1998. L'Année s’est terminée en mars 1999 par une autre évocation de la liberté : l'exposition de "La Liberté guidant le peuple" de Delacroix, qui a constitué le prêt le plus important consenti par le Louvre depuis le voyage de "La Joconde". 

 

Président du Comité d’organisation de l’Année de la France au Japon : Edouard de Royère 

Commissaire générale : Valérie Terranova