Image
Aya Al-Sayed (Egypte - Cinéma)
Crédits
© Aya El-Sayed

Aya El-Sayed

Egypte
Du 9 janvier 2020 au 4 avril 2020
L'artiste égyptienne Aya El-Sayed est lauréate 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

Biographie

Née en 1988 à Doha, au Qatar, Aya El-Sayed est une photographe et réalisatrice égyptienne.

 

Elle s'intéresse à l'art socialement engagé et à la compréhension de soi par l'interaction avec les autres. Son travail est regroupé en séries de photographies qui explorent l'histoire personnelle et la relation entre l'image figée et l’évolution de la mémoire. S'éloignant de la forme idéalisée de l'image, elle photographie avec l'intention de se souvenir et de réfléchir sur elle-même.

Projet de résidence

Aya El-Sayed mène un travail documentaire sur l'espace public en Égypte, et ce que son traitement par les autorités reflète du rapport politique et social à l'espace public et des politiques publiques menées par l'État. Ce temps de résidence à Paris lui permet de travailler comparativement sur l'espace public à Paris, les différentes politiques de la ville et ce que cela traduit des évolutions sociales et politiques de la société française.

 

« Melk el Hakooma » est une expression courante en Égypte utilisée pour désigner les espaces comme étant la seule propriété de l'État. Ce projet de film documentaire entre Le Caire et Paris vise à répondre à un ensemble d’interrogations : dans quelle mesure les espaces urbains, l'architecture et le design affectent le tissu communautaire ? Comment la démocratie et le pouvoir peuvent-ils influencer les choix réalisés en architecture ?

L’œuvre

Aya El-Sayed (Egypte - Cinéma) Reflection 2 © Aya El-Sayed
Aya El-Sayed (Egypte - Cinéma) Reflection 3 © Aya El-Sayed
Aya El-Sayed (Egypte - Cinéma) Back and forth © Aya El-Sayed

Partenaire associé au projet