Image
Blaise Perrin
Crédits
Marie Aynaud © DR

Blaise Perrin

Japon
Du 28 décembre 2020 au 28 décembre 2021
Blaise Perrin est lauréat 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Villa Kujoyama.

Biographie

 

Après un Master spécialité "études cinématographiques et audiovisuelles" à l’Université Lumière Lyon II, Blaise Perrin intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2006. Diplômé en 2009, il devient la même année lauréat de l’Académie des Beaux-Arts et, à ce titre, réside durant deux ans à la Casa de Velazquez à Madrid. Lauréat en 2019 de la Villa Kujoyama à Kyoto, il y séjournera deux mois, en novembre et décembre 2021. Sa pratique de la photographie et du cinéma documentaire creuse sa voie dans des lieux retirés, délaissés, anachroniques (carrières, grottes, casses automobiles, villages abandonnés, cathédrale en chantier…) ou auprès de personnages « hors-normes », tels Justo Gallego Martínez ou Yukio Shige.

Projet de résidence

Après Tojinbo sera le prolongement, la suite logique de mon film La Ronde, qui suivait Yukio Shige sur les falaises de Tojinbo au Japon à la recherche de personnes venues dans l’intention d’y mourir. Dans ce nouveau documentaire, je souhaite donner la parole, une voix, un visage aux personnes sauvées par Yukio Shige ainsi qu’aux membres de son association, qui le relaient à Tojinbo et qui, répartis dans tout le pays, aident les rescapés à se reconstruire. Le second volet de ce diptyque dévoilera l’autre face de l'activité de prévention des suicides de Yukio Shige : un travail d'accompagnement et de soutien dans la durée, une fois les suicidaires arrachés à la falaise. Le film donnera à réfléchir sur la difficulté de vivre, la tentation du suicide, ainsi que sur les divers chemins qui mènent à la reconstruction de soi.

Blaise Perrin - La Ronde (2018), Affiche © Blaise Perrin
Blaise Perrin - La Ronde (2018), Arrêt sur image © Blaise Perrin
Blaise Perrin - La Ronde (2018), Arrêt sur image © Blaise Perrin