Image
Buhlebezwe Siwani
Crédits
Joowish, Buhlebezwe Siwani © Carlos Marzia

Buhlebezwe Siwani

Afrique du Sud
Du 9 octobre 2020 au 4 janvier 2021
L'artiste sud-africaine Buhlebezwe Siwani est lauréate 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

Biographie

Buhlebezwe Siwani a grandi à Johannesburg, puis a également vécu dans la province du Cap-Oriental et au KwaZulu Natal. Buhlebezwe Siwani travaille principalement dans les domaines de la performance et des installations, dans lesquelles elle inclut des photographies et des vidéos de certaines performances. Elle utilise les vidéos et les images fixes pour remplacer son corps qui est physiquement absent de l'espace. Buhlebezwe Siwani a été formée à la Wits School of Arts de Johannesburg (2011) et à la Michealis School of Fine Arts (2015). Elle a exposé aux Michaelis Galleries au Cap, dans le cadre d’une exposition spécifique en collaboration avec APEX Art, New York City, dans la 13e Avenue, Alexandra township, Commune 1, et Stevenson au Cap.

Projet de résidence

Tout au long de sa résidence, Buhlebezwe Siwani développera une performance et une installation vidéo autour des idées d'ascendance maternelle et de la façon dont cela a été essentiel pour façonner son identité et celle de beaucoup d'autres personnes qu’elle connait. Elle mènera des entretiens avec d'autres femmes de la diaspora, qui vivent loin de leur famille, pour vérifier si elles pratiquent toujours les mêmes rituels que ceux qui leur ont été enseignés. Son objectif ? Savoir s'il existe un lien avec les rituels de la famille et si ces derniers peuvent être facilement rompus ; si les femmes sont les porteuses de cette culture.  Le rituel se lequel elle se focalisera : ramener de l'eau de mer à la maison.

Le projet de Buhlebezwe Siwani s’intègre à la programmation du Musée d’Art Moderne de Paris dans le cadre de la saison Africa 2020.

Buhlebezwe Siwani Khongolose, Buhlebezwe Siwani © Photo courtoisie du PAC Musuem et de l’artiste
Buhlebezwe Siwani Khongolose, Buhlebezwe Siwani © Photo courtoisie du PAC Musuem et de l’artiste

Partenaire associé au projet