Image
"Le Jeu du Kwi-Jok ou le Bourgeois Gentilhomme"
Crédits
"Le Jeu du Kwi-Jok ou le Bourgeois Gentilhomme", d’après Molière et Lully, mise en scène d’Eric Vigner. © Alain Fonteray

« Corée au Cœur »

Corée du Sud
France
Du 1 janvier 2006 au 1 décembre 2006
Qui eût cru que fêter le 120ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Corée et la France allait donner lieu à une si belle fête des arts, de la culture et des sens, partagée en France par un public considérable, curieux autant qu’enthousiaste à la découverte d’une culture ancienne et noble, d’un « ailleurs » fait de mille imaginaires et traditions culturelles.

Une année durant (janvier à décembre 2006), la France a vibré aux sons, aux couleurs de la culture coréenne. Plusieurs dizaines de lieux à Paris et dans 36 villes en région ont accueilli plus de 120 manifestations du festival coréen en France « Corée au cœur ».

 

Et ce titre était vraiment bien choisi – lui qui dit la ferveur des échanges et des curiosités entre nos deux pays, la beauté des spectacles et des expositions présentés pour ce festival pluridisciplinaire offrant une vision renouvelée des traditions artistiques et une découverte de la culture contemporaine coréenne.

 

Succès public à en juger par les spectacles joués à guichets fermés, succès de presse également puisque les médias français ont fortement relayé les événements de cet anniversaire (près de 400 articles sont parus dans la presse française). Dans cet élan de curiosité et d’intérêt, de nombreux journalistes se sont déplacés en Corée pour rencontrer les artistes et préparer des dossiers spéciaux, des reportages et des émissions diffusés à leur retour… La communication de « Corée au cœur » a été également portée par une intense campagne de promotion dans les médias, ainsi que dans les rues et les stations de métro parisiennes, au travers de l’affichage réalisé en partenariat avec Métrobus.

 

Un programme artistique et culturel de grande qualité faisant la part belle à la musique, au cinéma, au théâtre et à la danse, une communication vive et engageante : voilà les « ingrédients » de la réussite de ce projet qui a aussi bénéficié l’extraordinaire mobilisation des équipes en France et en Corée, des partenaires, des mécènes, des opérateurs culturels et naturellement des artistes. Tous ont désormais la Corée au Cœur et pour longtemps !

 

Bilan en images de l'année « Corée au cœur »

« Korea Fantasy », Symphonie des tambours exécutée par le Théâtre National de Corée © DR
"Le Jeu du Kwi-Jok ou le Bourgeois Gentilhomme", d’après Molière et Lully, mise en scène d’Eric Vigner © Alain Fonteray
« Objet Drapeau », Jean-Pierre Raynaud Panmunjeom, Frontière Corée Nord © J.P Raynaud
Exposition Transparence et Virtuel (avec Daniel Buren) Musée Whanki, Séoul © Daniel Buren

« Corée au cœur » a été organisée :

  • pour la Corée : par le ministère des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, le ministère de la Culture et du Tourisme, l’Ambassade de la République de Corée en France, et le Centre culturel coréen en France ;
  • pour la France : par le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et de la Communication, l’Ambassade de France en Corée, et l’Association française d’action artistique / AFAA (aujourd’hui Institut français)

et par le Comité d’organisation de la célébration du 120ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Corée.