Image
Benoît Jacquot
© Olivier Père
Programmation
Cinéma

Cycle Benoît Jacquot

Membres du réseau diplomatique français
Hommage, en 7 films, à l’œuvre riche et profonde de Benoit Jacquot. Un cinéma qui donne corps, voix et mouvement aux profondeurs du désir et de la passion amoureuse, et qui est incarné par la présence incandescente de ses actrices : Isabelle Adjani, Virginie Ledoyen, Isabelle Huppert, Isild Le Besco...

Avec une curiosité cultivée et un élan créatif sans pareil – plus de 40 films à son actif dans les registres les plus variés –, les films de Benoît Jacquot donnent corps, voix et mouvement comme nul autre aux profondeurs du désir et de la passion amoureuse. Son œuvre manifeste non seulement la diversité et richesse des genres qu'il emprunte, mais aussi et surtout la puissance de son cinéma à concentrer et mettre en mouvement les profondeurs inconscientes de ses personnages et la présence/puissance magique des acteurs – et au premier chef des actrices – que sa direction porte à son incandescence. Des plus jeunes actrices aux plus grandes stars : Chiara Mastroiani, Charlotte Gainsbourg et Benoît Poelvoorde (3 cœurs), Virginie Ledoyen (La Fille seule), Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon (Le Septième ciel), Isild Le Besco (À tout de suite), Isabelle Adjani (Adolphe), Isabelle Huppert (Villa Amalia).

La rétrospective proposée par l’Institut français est centrée sur les 20 dernières années de son œuvre.

3 cœurs, 2013

À tout de suite, 2004

Adolphe,
 2002

Le Septième Ciel, 1997

La Fille seule, 1995

Écrire, 1993

La Mort du jeune aviateur, 1993

Villa Amalia,
 2008

 

AUTRES TITRES DU CATALOGUE CINÉMA

Autres titres sans droits, copies disponibles avec autorisation de projection des ayants droit.

 

Fictions

Au fond des bois, 2010

La Fausse suivante, 1999

Les Enfants du placard, 1977

Pas de scandale, 1999

Sade, 2000

 

Documentaires

L’Atelier de Robert Moteherwell 1988

Louis-René des Forêts, série Les Hommes-livres 1989

Elvire Jouvet 40, 1986