Image
Escape-page programme 3
© DR

Programmation

Création numérique

Exposition : Escape, générations numériques

Membres du réseau diplomatique français
L’Institut français propose au réseau culturel français et à ses partenaires une nouvelle exposition dédiée aux grands enjeux contemporains du numérique. Fort de l’intérêt suscité par une première offre dans ce format ces deux dernières années, Escape, générations numériques invite à une découverte pédagogique et ludique des cultures numériques, à travers une vingtaine de créations mêlant œuvres d’art numérique, jeux vidéo et expériences en réalité virtuelle.
Cette offre est disponible à la circulation dans les établissements du réseau culturel et ceux de leurs partenaires à partir de novembre 2024 pour une durée de deux ans. Elle est accompagnée de nombreuses suggestions d’ateliers et de pistes de médiation pour tous les publics.

Une nouvelle exposition proposée au réseau culturel à partir de novembre 2024

Dans le cadre de sa mission de promotion et de diffusion de la création française à l’international, l’Institut français propose une offre de programmation destinée à être présentée au sein des établissements du réseau culturel (Instituts français, Alliances françaises, …) ou de lieux culturels et événements partenaires (festivals, salons professionnels, …), partout dans le monde. 

 

En 2021, l’Institut français a enrichi son offre avec une exposition dédiée aux cultures numériques : Escape, voyage au coeur des cultures numériques avec pour objectifs de renforcer la visibilité de la création numérique française à l’international, accompagner la démarche de transformation numérique des établissements du réseau culturel et sensibiliser leurs publics aux grands enjeux des cultures numériques 

Cette exposition invitait à mieux comprendre les bouleversements causés par la Révolution numérique, avec une trentaine de créations mêlant œuvres d’art numérique, web documentaires, jeux vidéo, expériences en réalité augmentée. 

Durant les deux années de mise à disposition, Escape, voyage au cœur des cultures numériques a été très largement plébiscitée, avec des présentations par les établissements du réseau culturel et dans des établissements partenaires dans une cinquantaine de pays accompagnées d’actions de médiation et de collaborations novatrices et ambitieuses.

 

Fort de succès, l’Institut français a élaboré une offre repensée avec une sélection d'œuvres et thématiques renouvelées sous un format similaire, intitulée Escape, générations numériques, et qui sera disponible à partir du mois de novembre 2024. 

#Intelligence Artificielle, #surveillance généralisée #GAFAM, #identité numérique, mais aussi #contre cultures et #contre pouvoirs, #hacktivisme, #communautés numériques, #engagement en ligne et #cyber résistance… Cette nouvelle version de l’exposition propose d’aborder les grands enjeux contemporains du numérique à travers le regard d’artistes de la création numérique pour, selon l’expression empruntée au philosophe français Bernard Stiegler, panser ensemble le numérique et ouvrir nos horizons vers de nouvelles pratiques et de nouveaux usages.

Une découverte pédagogique et ludique des grands enjeux contemporains du numérique

La conception de cette exposition a été confiée à un duo de commissaires : Eric Boulo, créateur et concepteur d’événements culturels, et Antonin Fourneau, artiste numérique Antonin Fourneau, qui ont élaboré une offre ludique, interactive et accessible au plus grand nombre. 

 

L’exposition Escape, générations numériques nous entraîne dans un voyage au coeur des grands enjeux contemporains du numérique à travers quatre sections : une plongée dans l’histoire d’Internet ; puis dans l’univers du capitalisme numérique, du Big data et de l'Intelligence artificielle ; elle interroge enfin la place de l’homme dans cet écosystème, qui peut agir individuellement et collectivement pour favoriser une transition numérique inclusive et durable. Escape, générations numériques est une exposition pour mieux comprendre les cultures numériques : globales et diversifiées. Des histoires passées, présentes et futures de nos vies dans le numérique à travers le regard d’artistes. 

 

Le corpus d'œuvres regroupe une vingtaine de créations mêlant œuvres d’art numérique, jeux vidéo, et expériences en réalité virtuelle. Certaines œuvres offrent au public la possibilité d’interagir ou de jouer avec l'œuvre, afin d’appréhender l’exposition de manière ludique.

 

Le parcours d’exposition peut être complété par des ateliers et des programmations complémentaires pour impliquer encore davantage les publics et enrichir leur expérience. Parmi les créateurs et créatrices des œuvres présentées, certains ont également été choisis pour leur capacité à animer eux-mêmes des ateliers. L’exposition offre par ailleurs la possibilité de faire des ponts avec la programmation culturelle de des établissements du réseau culturel, notamment avec les secteurs de l’audiovisuel, du livre, de la musique, l’activité des médiathèques ou des cours de langue etc.

Une offre de programmation “clef en main” pour le réseau culturel et ses partenaires

L’exposition Escape, générations numériques est disponible à la circulation dans les établissements du réseau culturel ou ceux de leurs partenaires, pendant deux ans, de novembre 2024 à novembre 2026. 

Elle peut être présentée dans le cadre de monstrations non commerciales. L’Institut français a acquis les droits des œuvres, et aucun frais de cession n’est ainsi demandé au réseau culturel pour la présentation de l’exposition. Les coûts techniques (matériel, scénographie légère, impression de la signalétique) et les frais de communication sont en revanche à la charge des établissements.

 

Pour faciliter sa circulation à l’étranger et sa présentation, l’exposition Escape, générations numériques est dématérialisée et modulable :

  • dématérialisée : Il n’y a pas de transport physique à prévoir. Toutes les œuvres sont à télécharger, soit depuis le serveur de l’Institut français, soit depuis des plateformes de distribution.  
  • modulable : L’exposition référence une vingtaine d’œuvres de la création numérique. Elle peut être présentée en totalité ou en partie (8 œuvres minimum), en fonction des contextes locaux.

 

Un kit d’exposition complet est mis à la disposition du réseau culturel pour accompagner la présentation de l’exposition, qui  comprend : 

  • Un guide exposant (à télécharger ci-dessous depuis le site de l’Institut français) : incluant le descriptif des œuvres, des conseils techniques, des recommandations de scénographie, des pistes de médiation et de nombreuses propositions d’ateliers ;
  • Un kit de signalétique : comprenant la signalétique de l’exposition prête pour impression : cartels de présentation des œuvres et panneaux ;
  • Un kit de communication : une affiche à personnaliser avec la date et le lieu de l’évènement, un kakemono, des visuels pour les réseaux sociaux.

Webinaire de présentation et réservation de l’exposition

Afin de faire découvrir cette nouvelle offre, l'Institut français propose au réseau culturel, le 6 juin 2024 à 14h30 (UTC+2) , un webinaire de présentation de l'exposition (disponible en réécoute), avec la participation  des deux commissaires de l’exposition. Plus d'informations à venir sur la plateforme des ateliers de l'IF

 

L’exposition Escape, générations numériques est réservable sur IFprog, la plateforme d’appels à projets et candidatures de l’Institut français.

 

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le pôle Création numérique et audiovisuelle de l’Institut français 

Image
Des histoires passées, présentes et futures de nos vies dans le numérique à travers le regard d’artistes.
© DR
Des histoires passées, présentes et futures de nos vies dans le numérique à travers le regard d’artistes.

Les oeuvres et les artistes de l'exposition

  • Windows 93Jankenpopp et Zombectro
  • Jurassic Web, Darjeeling
  • Ghost of your souvenirs, Émilie Brout et Maxime Marion
  • Loading Error, Vincent Broquaire
  • Lifer Heritage, Jeanne Yuna Rocher, Clare Poolman, Etta Marthe Wunsch, Jean Montaine
  • Vigilance 1.0, Martin Lechevallier
  • Mark, Marion Balac
  • La Main Invisible, Thierry Fournier 
  • Soul Shift, Justine Emard
  • Veille Infinie, Donatien Aubert
  • for here am i sitting in a tin can far above the world, Gala Hernandez Lopez
  • Center for technological pain, Dasha Ilina 
  • Dads & Mums, Julien Levesque
  • 7 Haïkus pour un tourne-disque, Yann Leguay
  • Speap, Seumboy
  • Créer avec l’Intelligence Artificielle, entre l’archiviste, l’artiste et le curateur, Seumboy
  • Unforseen Spaces, Marie Lelouche 
  • VectronomARTE France, Ludopium, La Compagnie des Martingales
  • Player non player, Jonathan Coryn
  • Lipstrike, Chloé Desmoineaux
  • Collective amnesia, in memory of Logobi, Christelle Oyiri 
  • Le Grand Générique, Antoine Schmitt