Image
Événement de la Nuit des idées 2018, au Luxembourg
© Marion Dessard
Aide à projet
Débat d'idées
Sciences

Fonds d'Alembert

Du 10 septembre 2019 au 12 novembre 2019
Membres du réseau diplomatique français
Le Fonds d'Alembert, consacré aux projets du réseau dans le domaine du débat d’idées, se décline en deux volets complémentaires, « Science et société » et « Politique et actualité ».
Le Fonds d’Alembert est un appel à projets lancé chaque année par l'Institut français afin de soutenir les opérations de débat d’idées (table-rondes, dialogues, forums, cycles de rencontres) organisées par le réseau culturel français à l'étranger (Instituts français, Alliances françaises, IFRE).
Le dépôt des candidatures est clos
Modalités

 

FONDS D’ALEMBERT 2020

 

En 2020, le Fonds d'Alembert s'articulera autour de deux grands volets : « Science et société » et « Politique et actualité », pour lesquels des appels à projets distincts sont lancés fin septembre et resteront ouverts sur le site de l’Institut français jusqu'au 8 novembre 2019. 

 

La commission de sélection des projets et la communication des résultats auront lieu en décembre.

 

I/ Objectifs du programme

 

Les débats d’idées proposés dans le cadre du Fonds d’Alembert sont définis en fonction d’orientations thématiques identifiées comme stratégiques et pour lesquelles la recherche française dispose d’une forte expertise à l’international.

 

Ils doivent associer les sociétés civiles aux débats proposés et sont conçus selon une logique partenariale, impliquant des partenaires locaux publics et privés, ainsi que des intervenants issus d’horizons divers, susceptibles de peser dans les prises de décisions publiques (universitaires, entrepreneurs, cercles de réflexion). 

 

Une attention particulière est portée aux stratégies de valorisation auprès des sociétés civiles : partenariats médias pour la modération, le compte rendu des débats et la publication de tribunes, mobilisation des outils numériques, perspectives de diffusion durable des idées (traductions et publications), intégration à une programmation culturelle pluridisciplinaire, articulant promotion des savoirs, diffusion et coopération artistique. 

 

Lorsque les moyens du poste le permettent, les projets conçus comme des cycles de conférences sur une année entière sont étudiés avec intérêt.

 

Toute approche régionale des débats sera utilement recherchée.

 

II/ Orientations thématiques de l’appel à projets 2019

 

A.        Pour le volet « sciences et société » :

1) Défis environnementaux et équilibres écologiques : l’application de l’Accord de Paris (dynamiques en cours ; fédérations d’acteurs ; politiques publiques ; recherche et innovations industrielles) ; les risques pesant sur la biodiversité́ ; mers, océans et transition écologique ; la ville durable et vivable ((habitat, mobilité́, qualité́ de l’air, nuisances sonores, gestion des déchets).

2) L’homme et la machine : le deuxième âge de la machine (révolution robotique et intelligence artificielle : perspectives économiques, sociales et éthiques) ; économie, travail et numérique ; numérique et industries culturelles ; big data et internet des objets ; enjeux politiques du net (neutralité́ du Net ; piratage et cybersécurité ; hacking et démocratie ; open-source ; régulations des GAFAM).

3) Santé et éthiques du vivant : la santé, enjeux global de développement ; prévention des risques et gestion des crises sanitaires ; droits des malades et participation des usagers ; organisation des systèmes de santé et éducation à la santé ; santé et enjeux environnementaux ; résistance aux antibiotiques ; transhumanisme et prolongements de l’humain (santé et innovations) ; génétique, bioéthique et transformations du vivant ; débats sur la fin de vie.

 

B.         Pour le volet « politique et actualité » :

 

1)       Les défis de la démocratie: protection des droits fondamentaux et des libertés démocratiques ; mouvements sociaux et mobilisations citoyennes ; lutte contre les inégalités; lutte contre les discriminations et protection des minorités ; montée des populismes ; promotion de la liberté d’expression.

 

2)    Éducation et développement: accès à l’éducation et à l’emploi; mobilité des personnes et circulation des savoirs; politiques de l’enfance et de la jeunesse ; innovation dans l’éducation ; sport et éducation ; éducation aux médias ; lutte contre l’illettrisme ; croissance et développement humain.

 

3)     Puissances et influences: indépendances et impérialismes ; les frontières ; maintien de la paix et diplomatie ; enjeux de gouvernance économique ; protectionnisme et libre-échange ; prévention et gestion des conflits ; le fait religieux ; l’avenir de l’Europe.

 

Les postes peuvent soumettre des projets pour les deux volets du Fonds d’Alembert.

Dans le cas de plusieurs projets soumis au sein du même volet, il est demandé de les hiérarchiser par ordre de priorité.

Les critères de sélection associent qualité scientifique des projets, pertinence du format et des stratégies d’association de la société civile, adéquation aux orientations thématiques et au contexte local. La possibilité de déroger aux orientations thématiques énoncées ci-dessus devra être motivée par l’actualité du débat d’idées dans le pays considéré.

L’Institut français met à la disposition des postes des fiches ressources qui répertorient les intervenants, partenaires, ouvrages, expositions, films, documentaires, relatifs aux différents thèmes proposés afin de faciliter la préparation et le montage des projets.

 

III/ Modalités pratiques et modalités de financement

 

Pour être éligibles, les projets devront :

  • faire l’objet d'un cofinancement du poste, Institut français, Alliance française et d'autres partenaires et comporter un budget prévisionnel détaillé et équilibré faisant état des dépenses et des recettes ;
  • s’appuyer sur un établissement à autonomie financière ou un établissement de droit local.

Les projets présentés incluront un plan de communication (description des supports de diffusion et du plan médias). Les financements accordés ne pourront être pluriannuels. Ils ne devront pas excéder 50% du budget global de l’opération et s’inscriront dans un plafond maximal de 15 000 €.

 

Contacts :

Thématiques et montage des projets :

vincent.mano@institutfrancais.com

mathieu.szeradzki@institutfrancais.com

Montage financier, contrats :

jacqueline.petrez@institutfrancais.com

 Les débats d’idées proposés dans le cadre du Fonds d’Alembert sont définis en fonction d’orientations thématiques identifiées comme stratégiques et pour lesquelles la recherche française dispose d’une forte expertise à l’international.

Distincts en cela d’événements strictement académiques, les débats d’idées doivent associer les sociétés civiles aux débats proposés et sont conçus selon une logique partenariale, impliquant des partenaires locaux publics et privés, ainsi que des intervenants issus d’horizons divers, susceptibles de peser dans les prises de décisions publiques (universitaires, entrepreneurs, cercles de réflexion).

Ressources associées

Accès réservé aux membres du réseau diplomatique français
file Document Pdf
Débat d'idées
Sciences
Fonds d'Alembert - référentiel
Langues
fr
Mise à jour: Septembre 2019
Accès réservé aux membres du réseau diplomatique français
file Document Pdf
Débat d'idées
Sciences
Fonds d'Alembert - conditions générales
Langues
fr
Mise à jour: Septembre 2019