Image
Fonds culturel franco-allemand
© DR
Aide à projet
Pluridisciplinaire

Fonds culturel franco-allemand

Membres du réseau diplomatique français
Le Fonds culturel franco-allemand a été créé le 22 janvier 2003, à l’occasion du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée, scellant l’amitié entre la France et l’Allemagne. Il permet aux deux pays d’encourager et de soutenir des initiatives de coopération conduites conjointement par les deux réseaux diplomatiques français et allemand dans un pays tiers.

Ce programme illustre la volonté de la France et de l’Allemagne de renforcer leur coopération dans le domaine culturel, mais aussi et surtout d’affirmer leur engagement en faveur de l’intégration européenne.

Depuis plus de dix ans, ce fonds favorise la coopération culturelle franco-allemande à l’étranger en appuyant des projets menés conjointement par les instituts culturels nationaux et les services culturels d’ambassades sur place, en étroite collaboration avec les acteurs culturels locaux. Les domaines d’intervention sont nombreux et touchent des domaines artistiques variés : arts visuels, arts de la scène, design, mode, architecture, cinéma, audiovisuel, nouveaux médias, littérature, débats d’idées…

Le Fonds culturel franco-allemand est abondé à parité par les parties française et allemande. Depuis 2011, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international confie à l’Institut français la responsabilité de la partie française du Fonds.
Modalités

Ouverture de l'appel à projets sur IF Prog en septembre 2019  / clôture le 25 octobre 2019

 

  1. Objectif du Fonds et critères de sélection des projets 

Le Fonds a pour objectif d’encourager la coopération franco-allemande à l’étranger en soutenant des projets culturels et artistiques montés conjointement par les réseaux diplomatiques des deux pays (services culturels des Ambassades d’Allemagne et de France, Goethe-Institut, Instituts français, Alliances françaises, Centres culturels franco- allemands), en étroite collaboration avec les structures locales. 

Domaines d’intervention du Fonds 

Les projets soutenus par le Fonds relèvent du domaine culturel, entendu dans une acception large, allant de la création artistique à la promotion des idées : arts visuels, arts de la scène, design, mode, architecture, théâtre, cinéma, audiovisuel, nouveaux médias, débats d’idées, littérature, etc. 

Ne sont pas éligibles : les projets purement scientifiques, les mesures de formation professionnelle, la coopération au développement, les seuls échanges de pratiques, les mesures de promotion de la langue du pays partenaire sans accompagnement culturel fort. Les projets se limitant à des actions de diffusion artistique ne sont pas non plus éligibles, ils doivent être accompagnés de modules complémentaires (ex : ateliers) qui garantissent l’impact durable du projet.

Orientations thématiques de l’appel à projets 2020 

Les orientations thématiques de l’appel à projets 2020 présentées ci-dessous ont été définies par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Institut français, le ministère des Affaires étrangères allemand et le Goethe-Institut. 

Si les thématiques ne sont pas obligatoires, le dépôt de projet dans l’une des trois catégories devra être explicité et motivé dans le projet présenté. 

La mobilisation de tous les champs culturels et artistiques sont encouragés pour aborder les thématiques. De même, les projets favorisant la mobilité innovante des artistes, de haute importance pour la coopération franco-allemande, et les échanges culturels seront valorisés. 

Les orientations thématiques 2020 sont les suivantes : 

• « L’Europe et le monde : avenir et patrimoines communs » 

Dans un contexte international instable, il est primordial que la coopération franco- allemande se manifeste par des relations entre l’Europe et les pays tiers basées sur des partenariats significatifs. Depuis des années, le Goethe-Institut et l’Institut français s'engagent dans la coopération et le dialogue dans le domaine culturel, en laissant s’exprimer des voix et des perspectives du monde entier au-delà des structures de pouvoir en place. C’est également dans cette logique que la France organise la saison Africa 2020, envisagée comme « une invitation à regarder et comprendre le monde d’un point de vue africain ». Au-delà du continent africain, cette orientation thématique sera une opportunité de mettre en valeur les visions culturelles et sociétales de vos territoires, en résonance avec le reste du monde. Diverses formes, visuelles, orales et écrites, matérielles et immatérielles, sont utilisées par les sociétés pour transmettre des idées, des savoirs et des connaissances. 

A travers quels prismes se racontent les cultures du monde, à l’heure de la démultiplication des vecteurs de communication permettant la transmission de visions multiples d’un même évènement ? Cette thématique invite à questionner, à juxtaposer, à valoriser cette diversité culturelle de vos territoires. 

• « Culture et technologies » 

Les récentes évolutions technologiques sont à l’origine de transformations sociétales radicales dans le monde, et la sphère culturelle n’est pas une exception. Si la présente ère numérique a permis la mise en place d’un cycle constant d’innovations, elle invite, dans le même temps, à la réflexion face aux bouleversements qu’elle engendre. Ainsi, nombreux sont les débats concernant les nouvelles pratiques civiques et citoyennes, les relations humaines dans un monde numérique (inclusion et participation) et les questions éthiques et politiques posées par les nouvelles technologies (intelligence artificielle, etc). 

La télévision, la radio ou le cinéma sont des vecteurs traditionnels de diffusion de connaissances, d’histoires et de visions sociétales. Ces vecteurs traditionnels partagent aujourd’hui leur mission de transmission avec des nouveaux supports nés des innovations 

liées au numérique. A ce titre, cette thématique sera l’occasion d’aborder les nouvelles pratiques culturelles et l’émergence de nouveaux acteurs culturels et créatifs à l’ère numérique.La mobilisation de tous les champs culturels et artistiques sont encouragés pour aborder ce sujet. 

Catégorie « Thématique libre » des projets axés sur une autre thématique peuvent être déposés lorsque le contexte local le justifie.

 

  1. Critères d’éligibilité des projets

Les projets qui ne respecteraient pas les critères d’éligibilité énoncés ci-dessous ne seront ni évalués ni présentés devant la commission de sélection. 

L’aide du Fonds ne peut représenter plus de 50% du coût total du projet.L’aide du Fonds ne peut excéder 20 000 €. Dans des cas exceptionnels motivés et justifiés, la commission de sélection pourra toutefois accorder un montant supérieur.Le budget doit faire apparaître la participation financière des organisateurs (français et allemand) et des partenaires locaux. La participation de tous les partenaires doit figurer dans le budget prévisionnel.Il n’est pas possible d’accorder une aide sur plusieurs années. Un soutien à des projets consécutifs ne peut être apporté que dans des cas exceptionnels : une demande de soutien doit être présentée chaque année pour chaque module ; l’évaluation du module de l’année précédente doit être jointe à la nouvelle demande de soutien. La Commission de sélection décide chaque année d’un éventuel soutien ; le soutien du Fonds culturel franco-allemand pour le premier module du projet n’engageant pas la Commission de sélection à un soutien pour les années suivantes.Plusieurs projets peuvent être retenus dans un même pays.Les projets doivent être déposés au plus tard le 25 Octobre 2019 (délai de rigueur) Les projets associant des opérateurs et artistes des pays voisins, dans l’objectif de renforcer une coopération régionale, sont encouragésL’action régionale peut également se concrétiser par une interprétation d’unethématique à un niveau régional, auquel cas la demande sera portée par un pays pour l’ensemble de la zone (sous réserve d’un accord avec les agents comptables côté français).Les projets franco-allemands associant des partenaires européens (autres homologues européens, cluster EUNIC, délégation de l’Union européenne, etc.) ou s’intégrant à un projet européen sont éligibles. Les projets associant des clusters EUNIC seront particulièrement valorisés. Ils doivent toutefois veiller à préserver la visibilité de la dimension franco-allemande.

 

  1. Critères de sélection

Les projets seront évalués par la Commission de sélection, sur la base d’une grille d’évaluation commune, qui reprend les critères suivants : 

Dimension franco-allemande du projet

Le projet doit être élaboré et mené conjointement par les instituts culturels nationaux et/ou les services culturels des missions diplomatiques et des postes consulaires des deux pays.

 

Construction du projet

Qualité du partenariat : Le Fonds soutient une co-construction du projet explicitée et privilégie la pluralité des ressources financières et matérielles (partage des contributions entre les réseaux diplomatiques, financements en provenance d’autres partenaires, ratio aide du Fonds / budget global, etc.). 

Prise en compte du contexte local : le projet est inséré dans le paysage culturel du pays hôte et il associe étroitement des partenaires locaux qui contribuent à sa réalisation (soutien financier, mise à disposition de locaux, communication, etc.). 

Durabilité : le projet s’inscrit dans la durée et vise un effet structurant, son impact est évalué. Les projets se limitant à des actions de diffusion ne sont pas éligibles. 

 

Pertinence artistique

Le projet doit être inséré dans le paysage culturel du pays hôte et associer étroitement des partenaires locaux qui contribuent à sa réalisation (soutien financier ou en nature).

 

Pertinence politique du projet 

Dans le contexte politique du pays hôte et des relations bilatérales et autant que possible prise en compte des orientations thématiques proposées dans le présent appel à projets 2019.

 

  1. Procédure de candidature 

Seuls les instituts culturels nationaux (Instituts français, Goethe-Institut), les Alliances françaises et les services culturels des ambassades peuvent proposer un projet au Fonds et recevoir une aide dans le cadre de ce dispositif. 

Les propositions sont transmises en allemand au ministère allemand des Affaires étrangères et en français à l’Institut français d’ici le 25 Octobre 2019 (délai de rigueur). 

Les deux versions doivent être identiques et transmises simultanément, sous peine de ne pas être examinées par la Commission de sélectionLes porteurs du projet s’engagent à proposer un projet validé par leurs responsables respectifs (Conseiller de Coopération et d’Action culturelle français et son homologue de la mission diplomatique allemande). 

         -  Pour la partie allemande: Le porteur de projet allemand devra utiliser obligatoirement le formulaire et le modèle de budget prévisionnel, disponibles sur l’intranet du ministère sous la rubrique de la division 601, Fonds 20191, à envoyer avec un bref avis du Conseiller d’Action culturelle justifiant la plus-value franco- allemande à 601-R@auswaertiges-amt.de. 

         -  Pour la partie française : Le porteur de projet français devra déposer la candidature sur la plateforme de l’Institut français IFProg (ifprog.institutfrancais.com), à partir du formulaire électronique. Les projets, une fois déposés en ligne, devront obligatoirement être validés par le Conseiller de Coopération et d’Action culturelle le 25 Octobre 2019 pour être pris en compte par la Commission de sélection. 

 

CONTACTS 

Le ministère des Affaires étrangères allemand et l’Institut français sont à la disposition des porteurs de projets pour tout conseil en amont du dépôt.

Pour la partie allemande

toute question ayant trait au budget peut être adressée par mail à 601-15@auswaertiges-amt.de et toute question sur le contenu à 601-9@auswaertiges-amt.de.Pour les projets des Goethe-Institut, veuillez contacter dfkulturfonds@goethe.de.

Pour la partie française

en amont du dépôt des projets, un échange avec le pôle Europe de l’Institut français est vivement recommandé, afin d’avoir des précisions sur les nouveaux axes thématiques du FCFA, la définition des projets, les partenariats, les dépenses éligibles, la mise en relation avec d’autres postes, etc : 

Siham Oukhrid, Chargée de projets au Pôle Europe siham.oukhrid@institutfrancais.com 

 

  1. Sélection des projets présentés 

Une commission binationale, réunie sous la présidence du ministère des Affaires étrangères allemand et de l’Institut français, sélectionnera les projets retenus en décembre 2019 sur la base des critères énoncés ci-dessus et déterminera le montant des aides accordées. Les résultats de la procédure de sélection seront communiqués aux représentations à l’étranger et aux instituts culturels par la division 601 et par la centrale du Goethe-Institut pour la partie allemande, et via IFprog et Courrier formel pour la partie française.

 

  1. Modalités de financement 

Les aides accordées par la Commission de sélection sont attribuées indifféremment à l’un des deux partenaires du projet, à l’issue de la Commission de sélection (décembre 2018) : 

Soit par le ministère des affaires étrangères allemand au partenaire allemand : pour des raisons budgétaires techniques, les aides seront versées dans leur intégralité à la mi-février 2020 au plus tôt.

Soit par l’Institut français au partenaire français du projet retenu. Le versement de l’aide est encadré par un contrat avec l’Institut français. Le versement de l’aide s’effectue en deux temps : 50% à la signature du contrat, le solde à l’issue du projet, sous réserve que le contrat soit signé au minimum un mois avant la date de fin du projet. 

Les ambassades de France n’étant pas habilitées à recevoir des fonds de l’Institut français, les aides qui leur seront attribuées seront versées par la partie allemande au partenaire allemand du projet (service culturel de l’ambassade d’Allemagne ou Goethe- Institut).

 

  1. Modalités de mise en œuvre du projet 

Les projets doivent être conjointement portés par les partenaires français et allemand, du montage du projet, jusqu’à sa mise en œuvre. Il est conseillé aux partenaires bénéficiaires du Fonds culturel franco-allemand d’encadrer la mise en œuvre du projet par une convention. 

  1. Communication 

Le soutien financier du Fonds ainsi que la dynamique franco-allemande du projet devront être soulignés dans toutes les actions de communication mises en œuvre. Un plan de communication devra accompagner le dossier de candidature. 

Le logo spécifique au Fonds sera transmis aux organisateurs des projets retenus. Il devra figurer sur l’ensemble des supports de communication produits pour le projet. 

L’IFmapp dédiée au Fonds culturel franco-allemand, plateforme de promotion des projets soutenus par le dispositif, est accessible en français et en allemand à l’adresse suivante : http://ifmapp.institutfrancais.com/ffa. Les postes devront renseigner la fiche consacrée à leur projet en français et en allemand et illustrer les actions soutenues avec des visuels. Pour toute question concernant l’IFmapp, veuillez-vous adresser à siham.oukhrid@institutfrancais.com(Institut français) et à dfkulturfonds@goethe.de(Goethe-Institut). 

 

Le Fonds culturel franco-allemand en chiffres

  • 17 appels à projet depuis sa création
  • 939 projets soutenus dans 153 pays à travers le monde
  • 280 artistes et intellectuels accompagnés chaque année

Qui peut proposer un projet ?

Le Fonds culturel franco-allemand soutient uniquement des projets proposés par les représentations diplomatiques française et allemande à l’étranger : services culturels des Ambassades ou Consulats, Instituts français, Alliances françaises, Goethe-Institut. Les réseaux diplomatiques français et allemand du pays d’accueil conçoivent et montent un projet commun, en partenariat étroit avec les institutions et interlocuteurs locaux. Si le projet est retenu, il est mené conjointement par les partenaires français et allemand.

Appel à projets ouvert aux postes du réseau culturel français sur IFprog à l’automne

Comment les projets sont-ils sélectionnés ?

Une circulaire commune du ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne et du ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française est envoyée chaque année à l’ensemble des missions diplomatiques et postes consulaires allemands et français. Elle précise les objectifs du Fonds culturel franco-allemand et les priorités mises en avant par les deux ministères pour l’année concernée.

Les projets sont examinés par les experts des deux parties et évalués à l’aide d’une grille d’évaluation commune. Une Commission de sélection binationale est ensuite réunie, alternativement à Paris et à Berlin, sous la présidence des deux ministères.

Présentation du Fonds culturel franco-allemand