Image
Ouverture de l'Année de la France au Brésil - Feu d'artifice du Groupe F dans la baie de Rio de Janeiro
Crédits
© Thierry Nava, Groupe F

« França.br », Année de la France au Brésile

France
Brésil
Du 21 avril 2009 au 15 novembre 2009
L’Année s’est déroulée du 21 avril au 15 novembre 2009 et a été lancée officiellement par les Présidents de la République le 22 décembre 2008, à l’occasion du déplacement du Président Sarkozy à Rio de Janeiro pour le sommet Union européenne - Brésil.

Avec 550 manifestations dans le cadre de la programmation officielle (1 100 opérations dans 120 villes) et de nombreux événements spontanés, l’Année a bénéficié d’un important écho médiatique au Brésil et a également été bien reçue en France. Elle a été marquée par deux déplacements du Président de la République (22 décembre 2008 et 7 septembre 2009 à l’occasion de la Fête nationale brésilienne) et une dizaine de déplacements ministériels.

           

Avec environ 340 projets artistiques et culturels, 135 projets académiques, colloques, séminaires et conférences, 80 projets économiques, 50 projets de coopération dans différents domaines (diversité linguistique, défense, environnement, santé, solidarité, sport, agriculture), l’Année a également couvert des champs plus transdisciplinaires explorant les liens entre science et culture (expositions de la Cité des Sciences, comme Ombres et Lumière et Epidemik), science et économie (séminaire sur les énergies renouvelables) ou encore éducation et économie (forum sur les formations du futur), etc.

 

Valoriser la diversité de la France contemporaine et la relation avec l’Afrique 

De nombreux projets ont permis à des artistes africains ou issus de l’immigration de participer à la programmation. Le temps fort de l’Année à Salvador de Bahia a ainsi été l’édition brésilienne du festival Musiques métisses d’Angoulême, avec des artistes venus d’Afrique et de la Caraïbe, ainsi que la présentation du projet Centre international des musiques noires, réalisé par le producteur français Mondomix avec l’ONG Pracatum de Carlinhos Brown, et l’anniversaire de Sao Luis do Maranhao, fondée par des Français en 1612, commémoré par un concert d’Angélique Kidjo  La metteur en scène française d’origine africaine Eva Doumbia a créé un spectacle consacré au métissage, avec des acteurs français, brésiliens et africains; un jeune photographe béninois a suivi les traces de P. Verger. La compagnie de danse franco-ivoirienne Georges Momboye a fait une tournée nationale.

 

Temps forts

Les temps forts ont concerné plusieurs langages, et cherché à rassembler tous les publics : spectacle pyrotechnique du Groupe F à Rio de Janeiro, pour l’ouverture de l’Année, le 21 avril ;  Virada Cultural à Sao Paulo les 2 et 3 mai  (7 compagnies de théâtre de rue pour une nuit blanche à Sao Paulo, 70 000 spectateurs); festival d’opéra de Manaus entièrement consacré à l’opéra français, parade de la Patrouille de France à Brasilia pour la fête nationale brésilienne le 7 septembre (35 000 personnes) ; itinérance de la compagnie de Rue Transe Express du Nord au Sud du Brésil (Brasilia, Sao Paulo, Fortaleza, Rio, Curitiba – 70 000 spectateurs), etc. 

 

Retrouvez les vidéos de l'Année de la France au Brésil

Image
Double Vision de Carolyn Carlson
© Electronic Shadow
« Double Vision » de Carolyn Carlson

« França.Br 2009 » l’Année de la France au Brésil (21 avril - 15 novembre) a été organisée :

  • en France : par le Commissariat général français, le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère de la Culture et de la Communication et Culturesfrance (aujourd’hui Institut français) 

Président : Yves Saint-Geours

Commissaire générale : Anne Louyot

  • au Brésil : par le Commissariat général brésilien, le ministère de la Culture et le ministère des Relations extérieures.

Président : Danilo Santos de Miranda

Commissaire général : Roberto Soares de Oliveira