Image
Ghassan Salameh
Crédits
© Jalal Abuthina

GHASSAN SALAMEH

Commissariat d'exposition

  • Liban
Du 7 mars 2022 au 2 juin 2022
Ghassan Salameh est lauréat du programme NAFAS, 100 résidences d’artistes libanais en France, co-financé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture. Il a été sélectionné dans le cadre du dispositif de l’Institut français, conçu avec le soutien de la Région Sud, et sera accueilli en résidence au 3 bis f et à Seconde Nature - Zinc.

Les structures hôtes

SECONDE NATURE - ZINC

Incubateurs des Imaginaires Numériques, Seconde Nature et ZINC travaillent depuis de nombreuses années à promouvoir la création contemporaine. Leurs missions : comprendre le monde en régime numérique au travers des regards singuliers et sensibles des artistes et aider les publics à s’approprier les technologies pour développer la créativité et leurs sens critique. Seconde Nature et ZINC se sont associés pour initier l’évènementChroniques, une biennale internationale dédiée aux arts et cultures numériques sur le territoire de la Région Sud, constituée d’un parcours d’expositions, d’événements et de rencontres professionnelles.

https://www.snzn.org

 

3 BIS F

Le 3 bis f est un lieu géré par l’association Entr’Acte, fondée en 1983, ayant pour objet de favoriser la rencontre entre la psychiatrie, l’art et la cité. Situé dans le Centre Hospitalier psychiatrique Montperrin à Aix-en-Provence, le 3 bis f est un lieu de création contemporaine tant dans le domaine des arts vivants que dans celui des arts visuels au sein de son centre d’art. L’association travaille avec Chroniques à la coproduction d’une exposition portée par la plateforme et introduite dans le parcours d’exposition de la biennale.

http://www.3bisf.com

Le lauréat

Ghassan Salameh est commissaire d’exposition et consultant culturel dans les domaines des arts, du design, de l'architecture, et de l'urbanisme. Sa vision curatoriale est motivée par son travail militant sur la mobilisation communautaire et les mouvements anti-gentrification.

L'expérience de Salameh comprend également la production et la gestion des opérations du centre d'art contemporain de Beyrouth, le Beirut Art Center, en 2014-15. En tant que commissaire d'exposition, Ghassan a assuré la direction créative de la Beirut Design Week 2018, "Design & the City", et des éditions 2020 et 2021 de la Dubai Design Week, où il a défini la thématique principale et la direction du festival.

En tant que consultant culturel et programmateur, Ghassan a développé pour le Goethe-Institut Libanon en 2019, le programme Fantasmeem, offrant des programmes de formation professionnelle et éducative pour les praticiens du design et pour le British Council Liban en 2022, le CATAPULT.visual'arts, un programme de réflexion et de développement de talents pour les artistes émergents et en début de carrière.

Ghassan a participé à plus de 40 expositions d'art et de design, a organisé et géré trois festivals culturels et a collaboré avec plus de 200 designers, artistes et architectes du Moyen-Orient.

Le projet de résidence

DISTORSION

« Distorsion » est un projet de recherche pluridisciplinaire visant à remettre en question la représentation du monde par des pratiques cartographiques subjectives et altérées. En mettant en évidence la distorsion des cartes, Ghassan Salameh cherche à questionner les distorsions du monde faisant référence à la fracture sociale, coloniale, ou encore environnementale. À travers sa résidence, Ghassan souhaite affiner ses compétences personnelles en matière de conservation, basées sur la pratique de l'organisation sur le terrain, de la mobilisation communautaire et des projets engagés et activistes. Il aspire à faire partie d'un continuum de praticiens et de théoriciens artistiques et culturels qui se sont intéressés aux questions de la connaissance située et des représentations visuelles autour de la signification de la justice et de la solidarité, et aimerait initier un projet collectif et associatif qui défend ce type de travail à travers l'art et les productions culturelles à proposer dans un format non traditionnel, en ligne ou hors ligne.

 

Mon objectif est d'approfondir la réflexion sur la signification de la solidarité transnationale aujourd'hui, à partir des pratiques artistiques traditionnelles et des collectifs d'artistes existants, juxtaposés à des manifestations actuelles telles que la mobilisation en ligne et sur les médias sociaux et les campagnes de solidarité en ligne. 

En images

3bisf © JC LETT
Friche la Belle de Mai © Caroline Dutrey
MarMikhael Village © Ghassan Salameh