Image
Gilbert Hage
Crédits
Toufican Ruins © GilbertHage

Gilbert Hage

Liban
Du 9 octobre 2020 au 4 janvier 2021
L'artiste libanais Gilbert Hage est lauréat 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

Biographie

Né en 1966 au Liban, Gilbert Hage vit, enseigne et travaille au Liban. Les projets photographiques qu’il a réalisés s’intitulent : The Earth Is Like a Child That Knows Poems by Heart (2020) Things Will Happen Elsewhere. Things Are Always Happening (2019), The Place That Remains (2018), What If Celine Jiged On The Right Flute? (2017),  I Hated You Already Because of the Lies I Had Told You (2011), Why Do We Feel Like Kafka? (2011), Eleven Views of Mount Ararat (2009), Strings (aka With Strings Attached (2008), Pillows (2007) Screening Berlin (2006), 242 cm2 (2006), Homeland 1 (aka Toufican Ruins? 2006), Phone [Ethics] (2006), Here and Now (2004), Beirut (2004), Anonymous (2002), and 28 Roses b/w (1999). Il est coéditeur et codirecteur, avec Jalal Toufic, d’Underexposed Books.

Projet de résidence

Suite aux explosions du 4 août 2020 du port de Beyrouth, Gilbert Hage a mené une série d’interviews vidéo avec des artistes libanais - 26 pour le moment - dans l’idée de créer des archives accessibles à tous. Durant sa résidence, il propose de poursuivre cette série en donnant la parole aux artistes de la diaspora Libanaise implantés en France. Ce projet est réalisé en collaboration avec F.A.P Fondation d’art et de psychanalyse basée à Londres.

Gilbert Hage Margot © Gilbert Hage
Gilbert Hage With Strings Attached © Gilbert Hage

Partenaire associé au projet