Image
 Julien Devaux (Mexique - Cinéma)
Crédits
© Julien Devaux

Julien Devaux

Mexique
Du 9 janvier 2020 au 4 avril 2020
L'artiste belge Julien Devaux est lauréat 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

Biographie

Julien Devaux (Belgique, 1975) - artiste plasticien et réalisateur, vit à la ville de Mexico. Son travail se situe entre l'art vidéo et le documentaire, et cherche à relier la construction des images aux récits réels ou imaginaires qui les accompagnent. Il a réalisé deux films documentaires « De Larges Détails, sur les traces de Francis Alÿs » (2006) et « Trait pour Trait, de Jean-Baptiste Chardin à Mélissa Pinon » (2012 / Etoile de la Scam, 2014). Durant ces quatre dernières années, il s’est focalisé sur son travail de plasticien et a participé à de nombreuses expositions collectives ou personnelles entre le Mexique et l’Europe. Il est actuellement en cours de finition de son troisième film documentaire intitulé du « Fil à la trame : de Paris à Mexico, les Gobelins dans l’art contemporain » autour de la tapisserie dans l’art contemporain. Il collabore également comme cinéaste aux œuvres de nombreux artistes contemporains, essentiellement celle de Francis Alÿs, depuis plus de quinze ans. Il est diplômé de l’École du Louvre, après un passage à l’École des Beaux-Arts de Weston-Super-Mare en Angleterre.

Projet de résidence

Julien Devaux développe son troisième film documentaire, « Du fil à la trame : de Paris à Mexico, les Gobelins dans l’art contemporain ».

 

En 1957, un peintre autrichien, Fritz Riedl, fonde l’atelier mexicain des Gobelins en important les métiers à tisser de cette prestigieuse institution française dans la ville de Guadalajara au Mexique. Ainsi, la rencontre entre les cultures européenne et mexicaine a été particulièrement féconde.

 

Mais la tapisserie n’est pas simplement une tradition désuète. L’art moderne s’en était emparé avec Matisse, Picasso, Léger, etc. pour être encore aujourd’hui très vivante dans l’art contemporain. En effet, depuis plus de 50 ans, de nombreux artistes de renommée internationale ont réalisé des œuvres tissées aussi bien à l’atelier de Guadalajara qu’aux Gobelins en France.

 

À partir de l’intimité de l’atelier mexicain, nous découvrons comment la tapisserie d'art a pu survivre et s’imposer dans la création contemporaine. De Guadalajara jusqu’à la Manufacture des Gobelins à Paris, en passant par les ateliers des artistes contemporains à Los Angeles, Mexico, Paris et Bruxelles, ce film propose une traversée dans l'art tissé d’aujourd’hui hérité de la tradition des Gobelins.

 

Julien Devaux a déjà réalisé toute une partie du tournage pour le volet mexicain. À Paris, il finalise le volet français, dans l’optique d’une présentation de son travail à l’été 2020 à l’Institut français d’Amérique Latine, puis au Musée d'art moderne de Mexico à l'automne 2020 dans le cadre de l'exposition anniversaire des 50 ans du "Taller Mexicano de Gobelinos". Produit par la société française Lumina Films, le film sera proposé aux différents festivals de cinéma documentaire en France et dans le monde.

L’œuvre

Julien Devaux (Mexique - Cinéma) Naufrago (2017) © Julien Devaux
Julien Devaux (Mexique - Cinéma) The Splash (2017) © Julien Devaux
Julien Devaux (Mexique - Cinéma) Después de mi si es que algo queda (2017) © Julien Devaux