Image
Marcus Lindeen (Suède - Théâtre)
Crédits
© Måns Månsson/Fasad

Marcus Lindeen

Suède
Du 9 janvier 2020 au 4 juillet 2020
L'artiste suédois Marcus Lindeen est lauréat 2020 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

Biographie

Marcus Lindeen est né en 1980. Il est artiste, auteur, metteur en scène et réalisateur de films, diplômé du Dramatiska Institutet à Stockholm (Conservatoire national supérieur d’art dramatique).

 

Son dernier film documentaire « The Raft » est sorti dans les salles françaises en février 2019. La scénographie de cette production a été exposée au Centre Pompidou, dans une installation interactive, dans le cadre du festival « Hors-Pistes », en janvier 2017. « The Raft » est un documentaire récompensé au Festival international du film scientifique en 2018 et qui a remporté le prix du grand jury au festival CPH:DOX à Copenhague la même année.

 

Son spectacle Wild Minds a été créé en 2017 à la Comédie de Caen e a été présenté au Théâtre de Gennevilliers, à Paris, en octobre 2019, dans le cadre du Festival d’Automne. Ses précédents spectacles ont notamment été joués à la Schaubühne à Berlin, au Théâtre Royal Dramatique de Stockholm and Théâtre National d’Oslo.

Projet de résidence

Une personne défigurée, subissant une greffe et recevant le visage de quelqu’un d’autre, sera-t-elle toujours la même ? N’avons-nous qu’une identité ou une multitude d’identités ? Ce sont les questions que se pose le metteur en scène et auteur suédois Marcus Lindeen.

 

Marcus se lance dans un voyage d’exploration existentiel qui commence chez le chirurgien plasticien Laurent Lantieri à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, mondialement connu pour avoir effectué la première greffe totale du visage. S’ensuit un voyage sur l’île de Jersey où l’artiste surréaliste Claude Cahun a vécu et a travaillé avec sa compagne Marcel Moore. Ensemble, les deux femmes ont créé une œuvre artistique queer, se mettant en scène sur des photos où elles jouaient avec les genres et les identités multiples.

 

Sur l’île, Marcus interviewe différentes personnes qui lui racontent l’histoire de ces « sœurs françaises » ayant créé un art radical mais s’étant aussi engagées dans la Résistance pendant l’occupation allemande de Jersey. Marcus fait également la connaissance d’un auteur transsexuel qui a vécu toute sa vie sur l’île, jusqu’à ses quarante ans en tant que femme et aujourd’hui en tant qu’homme. Cette personne écrit des polars dont le personnage principal est un détective qui, comme lui, a subi une opération de réassignation sexuelle.

 

« L’aventure invisible » est une sorte de reportage scénique onirique mêlant fiction et documentaire, aussi bien par le biais de films que de performances.

L’œuvre

Marcus Lindeen (Suède - Théâtre) THE RAFT, de Marcus Lindeen (2017) © Måns Månsson/Fasad
Marcus Lindeen (Suède - Théâtre) Marcus Lindeen et son installation « The Raft » au Centre Pompidou (2017) © Hervé Veronese/Centre Pompidou

Partenaire associé au projet