Image
Studio Venezia
© Xavier Veilhan
Aide à projet
Pluridisciplinaire

Programmes thématiques

Appel à candidature ouvert
Du 18 octobre 2019 au 29 novembre 2019
Membres du réseau diplomatique français
L’Institut français propose au réseau culturel pour la deuxième fois un appel à projets visant à soutenir la mise en place de programmations pluridisciplinaires et éditorialisées autour de thématiques porteuses d’enjeux stratégiques pour notre diplomatie culturelle. En 2020, ces quatre thématiques sont : La Ville ; L’Europe ; Le Jeune Public ; La BD
Appel à candidature ouvert jusqu'au 29/11/2019
Modalités

Critères d’éligibilité et de sélection

  • Construction du projet :
    • La programmation devra être pluridisciplinaire. En ce sens, les projets impliquant au minimum deux disciplines seront favorisés par la Commission de sélection ;
    • Prise en compte du contexte local : le projet doit être inséré dans le paysage culturel du pays hôte et associer étroitement des partenaires locaux qui contribuent à sa réalisation (soutien financier, mise à disposition de locaux, communication, etc) ;
  • Durabilité : La Commission de sélection privilégiera les actions qui s’inscrivent dans la durée et visent un effet structurant.
  • Pertinence du projet au regard de la stratégie du Poste : comme pour tous les dispositifs de l’Institut français, les projets déposés doivent être accompagnés d’une note stratégique / présentation de la programmation du Poste.
  • Budget : l’aide ne peut représenter plus de 50% du coût total du projet ;

Le réseau culturel peut soumettre des projets pour les quatre axes adoptés dans le cadre du fonds. Dans le cas de plusieurs projets soumis au sein du même volet, il est demandé de les hiérarchiser par ordre de priorité.

Les projets seront examinés par une commission associant l’Institut français, le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, le ministère de la Culture ainsi que des professionnels des domaines concernés.

Les Postes sont invités à déposer leurs propositions de projets entre le 18 octobre et le 29 novembre 2020 au plus tard (délai de rigueur).

 

Contacts :

 

Thématique « Ville » : Vincent Mano

Chargé de mission, Pôle Idées et Savoirs (Département Langue française, Livre et Savoirs)

vincent.mano@institutfrancais.com

 

Thématique « Europe » : Siham Oukhrid

Chargée de projets, Pôle Europe (Département Développement et Partenariats) 

siham.oukhrid@institutfrancais.com

 

Thématique « Jeune Public » : Gaëlle Massicot-Bitty

Responsable du Pôle Artistes et Professionnels (Département Développement et Coopération Artistiques)

gaelle.massicotbitty@institutfrancais.com

 

Thématique « BD » : Didier Dutour

Responsable du Pôle Livre et Médiathèque (Département Langue française, livre et savoirs)

Didier.dutour@institutfrancais.com

La Ville

 

Alors que la majorité de la population mondiale vit en ville (3,9 milliards de citadins en 2014, 54% des humains), notre planète est confrontée à un phénomène d’accélération et de massification de la croissance urbaine.

Les enjeux des mutations urbaines embrassent quelques-uns des défis les plus visibles de la globalisation : incidences croissantes de l’urbanisation sur la santé et la qualité de vie, empreinte écologique disproportionnée, accroissement de la pauvreté urbaine et des inégalités à l’intérieur des villes - développement des bidonvilles et des ghettos -, essor de la criminalité.

Dans ce contexte, les questions urbaines se prêtent de manière paradigmatique à la mise en place d’une programmation culturelle transversale, attentive à mobiliser des ressources diverses pour interroger les défis attachés à l’édification de la ville de demain – une ville durable, innovante, inclusive, créative.

Afin d’accompagner le réseau culturel dans l’appréhension de ce sujet, l’Institut français développe un programme sur la ville qui se décline en cinq axes : Ville durable, Ville vivable ; Ville et inégalités ; Ville de demain ; Ville et Patrimoine et l’art dans la Ville.

 

 

L'Europe

Le Nouvel Agenda européen pour la Culture de mai 2018 met l’accent sur la contribution positive de la culture aux sociétés, aux économies et aux relations internationales de l’Europe. Il propose une action directe en matière de mobilité des artistes et des professionnels de la culture, et plus spécifiquement "d'encourager la mobilité des professionnels des secteurs de la culture et de la création et de supprimer les obstacles à leur mobilité".

L’Institut français propose une offre de programmation « Europe » et apportera son soutien aux Postes proposant des projets mettant en valeur l’une des plus importantes spécificités de la construction européenne : la mobilité.

Cette offre de programmation permettra d’aborder les différents aspects et impacts de la mobilité, allant des programmes de résidence et des programmes d’échange de talents aux échanges professionnels pour l’accès à de nouveaux marchés. Cette thématique est aussi l’occasion de monter un projet favorisant la circulation transnationale des œuvres, d’affirmer la mobilité comme vecteur de dialogue et de diversité culturelle et de la promouvoir au-delà du seul continent européen.

La thématique européenne pourra se refléter au travers des sujets abordés, mais également dans la construction du projet, en associant notamment des partenaires européens : homologues européens, clusters EUNIC, artistes et professionnels européens, réseau français des pays voisins pour les postes implantés en Union européenne, etc.

Le Jeune public

Les activités proposées au jeune public constituent l’un des axes majeurs d’intervention du réseau culturel français à l’étranger, au croisement de différentes disciplines : coopération culturelle, audiovisuelle, numérique, médiathèque, cours de français.

Cette politique volontaire fait naturellement écho à la formidable vitalité de la création française destinée au jeune public. Reconnue à l’international, cette offre inclut des propositions artistiques, cinématographiques, éditoriales et éducatives ainsi qu’un éventail de savoir-faire et d’expertise dans le domaine du développement des publics et de la médiation.

La BD

Annoncée pour 2020 par le Ministre de la Culture Franck Riester, l’année de la Bande dessinée vise à favoriser la diffusion des formes contemporaines de la BD et de ses auteurs francophones et à contribuer au rayonnement international du 9e art.

Au croisement de la littérature, du débat d’idées, de la langue française, du numérique, la BD touche un public très large permettant ainsi l’émergence de projets transversaux dans de nombreuses disciplines.

Pilotée, en France par le Centre national du livre et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, l’année de la BD à l’international est portée par l’Institut français et le réseau culturel.

image-ressources 5 ressources associées Consultez