Image
Shoot the book LA 2021
Crédits
© DR

Shoot the Book! Los Angeles 2021 – online edition

  • États-Unis
Du 17 mai 2021 au 20 mai 2021
Pour sa 7e édition, Shoot the Book! Los Angeles se tient en ligne du 17 au 20 mai 2021 pour quatre journées de tables-rondes et de rencontres professionnelles numériques entre éditeurs français et professionnels américains du cinéma. Cette année, grâce à son format 100% numérique initié en 2020, l’opération est de nouveau élargie aux producteurs et professionnels du film de la côte est des États-Unis, invités à se joindre aux rencontres.

Ces rencontres professionnelles sont organisées par le Bureau des affaires culturelles et des industries créatives du consulat de France à Los Angeles, la Société civile des éditeurs de langue française (SCELF) et l’Institut français, avec l’appui du Bureau international de l’édition française (BIEF).

 

Les éditeurs français pourront présenter, via vidéo, leurs ouvrages auparavant sélectionnés par un jury de professionnels états-uniens du cinéma composé de :

  • Michelle Kroes (CAA),
  • Megan Halpern (The Black List),
  • Katherine Fugate (scénariste et productrice)
  • Jasmine Jaisinghani (Global CINEMATHEQUE),
  • Steven Gaydos (VP Variety)
  • Jacqueline Lyanga, directrice de DEI (Diversity, Equity and Inclusion) chez IMDb.com, et marraine de l’édition Shoot the Book! Los Angeles 2021.

 

Les dix ouvrages sélectionnés, illustrant la thématique Embrace the difference :

  • Les Nouvelles Vagues, Arnaud Cathrine (Robert Laffont)
  • La Mer noire et les Grands lacs d'Afrique, Annie Lulu (Julliard)
  • Parler comme tu respires, Isabelle Pandazopoulos, (Rageot Éditeur)
  • L'Anguille, Valentine Goby (Éditions Thierry Magnier)
  • Elle(s), Kid Toussaint (Le Lombard)
  • Mademoiselle Baudelaire, Yslaire (Dupuis)
  • L'Étoile des frontières, Alfred de Montesquiou (Éditions Stock)
  • Un baiser sous X, Eric Paradisi (Fayard)
  • Carmine, Amélie Sarn (Le Seuil Jeunesse)
  • A Fake Story, Laurent Galandon (Futuropolis)

 

Contact

Marie-Charlotte Baoudour, chargée de projet ICC et numérique