Image
Staloff Tropfort
Crédits
© DR

Staloff Tropfort

Haïti
Du 9 septembre 2021 au 4 novembre 2021
Staloff Tropfort est lauréat 2021 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des arts.

BIOGRAPHIE

Comédien, metteur en scène, photographe, Staloff Tropfort il est diplômé en section théâtre à l’école nationale des arts-ENARTS. Il a été formé en Belgique au Conservatoire royal de Liège dans le cadre du projet Ethno drame sous la direction de Pietro Varasso. Il a suivi des formations avec Rolando Etienne, Paula C. Péan, Mylène Wagram. Directeur de l’association ADRECE, il s’investit dans un travail de recherche sur l’Ethno drame en se référant aux recherches de Franck Fouché et au travail de Jerzy Grotowski. Il se base sur des formes et des champs d’énergies fonctionnelles et émotionnelles qui existent chez l’haïtien. Son principal matériel de travail est le vodou et certains éléments constituant le rituel tels que la danse, le chant, la musique, les couleurs, etc. Tout ceci lui permet de développer différents outils expérimentaux sur le travail du corps et de la voix.

PROJET DE RÉSIDENCE

« Nan Govi : Cathédrale des cochons » est un projet qui consiste à créer une mise en scène sur le texte Cathédrale des cochons partant du rituel vodou haïtien « Rele Nan Govi ».

En effet, Nan Govi est une expérimentation de rencontre entre vivant et mort tirée d’un rituel vodou appelé, «  Rele Nan Govi » ou « Table Tournante », dépendamment de la région en question. Ce rituel permet à un oungan, prêtre vodou de faire réapparaitre en esprit, un être mort après une année et un jour. Les membres de la famille du défunt vont dans le « ounfor » (temple vodou) du oungan, lui demande de revoir leur mort. Bougie, asson, cruche (accessoires représentants le pouvoir du oungan) chants et prière, au bout de quelques minutes, l’esprit du défunt est dans la salle et communique avec ses proches.

Ce travail laboratoire consiste à interpréter l’aspect physique et sonore d’un esprit ou de l’esprit d’un mort. Ceci avec comme matière, les mythes créés autour de la mort en Haïti. Un mort à sa manière de parler, de pleurer, de marcher, de se manifester  dans le corps d’un être vivant, ou à l’aide d’une ombre, d’un animal etc. Un travail qu’il a commencé à explorer en 2020 et qu’il souhaiterait approfondir pendant un temps de travail régulier et d’échanges avec d’autres cultures afin d’en tirer d’autres mythes.

FACE A LA MER © Yves Osner Dorvil
Staloff Tropfort © DR
DEVOSYON © Jean-Marc Herve ABELLARD
CORPS EN DEMOCRATIE © Valérie Baeriswyl
Staloff Tropfort © DR
OMAYRA © 4 Chemins
NAN GOVI © Orion Prod.
NAN GOVI © Orion Prod.