Image
Tandem Paris-Buenos Aires
Crédits
Milonga sur le Parvis des Droits de l'homme © Cris Noe

Tandem Paris-Buenos Aires 2011

Buenos Aires
Paris
Première édition des Tandems mis en œuvre par l’Institut français et la Ville de Paris, cette plateforme originale, littéraire et artistique, entre les capitales française et argentine, a été menée en partenariat avec la ville de Buenos Aires et l’Ambassade de France en Argentine. Le choix de ces villes n’a pas été le fait du hasard quand on sait que Buenos Aires et Paris, à travers le tango mais aussi la littérature, l’aéropostale, les beaux-arts ou l’architecture se lient, s’observent et s’admirent depuis si longtemps.

Le Tandem a été lancé à Paris au mois de mars 2011. Buenos Aires, cité des arts et des lettres, sacrée « Capitale mondiale du Livre », y a fait une entrée très remarquée à l’occasion du Salon du livre avec une dizaine d’auteurs résidant à Buenos Aires, ainsi que des auteurs argentins résidant en France.

Paris à Buenos Aires 

Le volet « porteño » du Tandem a permis de présenter plus de 50 spectacles et expositions, d’accueillir plus de 200 artistes, convoquant près de 500 000 personnes. Du 26 mars à la fin juin 2011, le Tandem a offert trois mois de programmation artistique française unique à Buenos Aires renforçant les liens culturels qui unissent les deux capitales. 

Parmi les principaux temps forts : la première « Noche en Vela » le 26 mars en honneur à la Nuit blanche parisienne, le 3eFestival international de Cirque « Polo circo » avec une forte présence française (6 spectacles sur 12), 5 créations récentes du Théâtre du Rond-Point présentées pendant 10 jours dans le célèbre Teatro San Martin de l’avenue Corrientes, les concerts au Teatro Colón des pianistes Bertrand Chamayou et Roger Muraro, les grandes expositions consacrées à Robert Doisneau et à Pierrick Sorin dans deux des principaux musées, respectivement le Centre culturel Recoleta et le Musée d’art moderne de la Ville de Buenos Aires,  et enfin, dans le domaine du livre,  la présentation d’une exposition en hommage aux 100 ans de la maison d'édition Gallimard dans la maison de Victoria Ocampo.

Buenos Aires à Paris

A l’automne, c’est Paris qui a reçu Buenos Aires, son cinéma (rétrospective Torre-Nilsonà la Cinémathèque française, cycle de cinéma expérimental au Centre Pompidou, festival sur les films de tango organisé par la Cinémathèque de la danse, et festival de films argentins aux 7 Parnassiens), et deux de ses grands artistes contemporains : Tomas Espinas, en résidence au MAC/VAL  et Adrian Villar Rojas, ambassadeur de l’Argentine à la dernière Biennale de Venise, qui a présenté une œuvre monumentale dans les Jardins des Tuileries. Enfin le théâtre contemporain indépendant et la musique sous toutes ses formes a également rythmé ce volet parisien.

Goran Project a ouvert le bal, lors d’une milonga géante au Trocadéro, le 4 septembre.  Un mois résolument dédié autango, aussi bien dans ses formes traditionnelles que dans son expression contemporaine : près d’une cinquantaine d’artistes sont venus au CENTQUATRE spécialement pour l’événement.  Pendant 3 jours et 3 nuits, ce lieu singulier a accueilli les démonstrations des plus grands danseurs de tango et a donné un grand bal ouvert à tous. Il a également rendu hommage à Astor Piazzola à travers une série de concerts et de spectacles. Enfin, la 3èmeédition de la Nuit OUFa affiché le 16 septembre les couleurs de la capitale argentine en prenant pour thème celui des célèbres soirées Zizek de Buenos Aires au son de l’électro-folklore-cumbia.

En novembre et décembre, le Tandem s’est poursuivi par une riche programmation théâtrale en lien avec le Festival d’Automne à Paris : les pièces de Daniel Veronese, Romina Paula, Claudio Tolcachir ou Alfredo Arias ont été présentées au Rond-Point, à la Bastille, à la MAC Créteil, puis au Théâtre de la Ville. 

 

Au total, cet échange culturel inédit aura rassemblé 3 millions de personnes dans les deux capitales, réunissant plus de 300 artistes et 90 spectacles pendant 180 jours.