Image
Vasantha Yogananthan
Crédits
© DR

Vasantha Yogananthan

Sounds of Silence

Inde
Le 1 avril 2021
Vasantha Yogananthan est lauréat 2021 du programme Résidences Sur mesures + de l’Institut français.

Biographie

Né en 1985 à Grenoble (France), Vasantha Yogananthan a développé sa démarche en travaillant sur deux projets personnels au long cours, Piémanson (2009-2013) et A Myth of Two Souls (2013-2021), qui ont fait l’objet de publications et d’expositions à l’échelle internationale.

Vasantha Yogananthan a reçu plusieurs prix pour son projet A Myth of Two Souls, parmi lesquels le prix Levallois (2016), un ICP Infinity Award dans la catégorie « photographe émergent » (2017), le prix FOAM Talents (2017), le prix Camera Clara (2018) et le prix du Livre Photo-Texte aux Rencontres d’Arles (2019). En 2019, il est le lauréat du programme Immersion, une commande photographique franco-américaine, de la fondation d’entreprise Hermès. Dans le cadre de ce prix, Vasantha Yogananthan va produire un nouveau projet aux USA en 2021, qui sera ensuite exposé à la Fondation Henri-Cartier Bresson (Paris) en 2023.

Vasantha Yogananthan est représenté par The Photographers’ Gallery Print Sales (Londres), Jhaveri Contemporary (Mumbai), Polka Galerie (Paris) et Assembly (New York). Ses œuvres sont présentes dans les collections du Victoria and Albert Museum (Londres), du Centre National des Arts Plastiques (Paris), du Musée de l’Elysée (Lausanne) et du FOAM Museum (Amsterdam).

Projet de résidence

Au Ladakh, en Inde, alors que les stūpas de glace s’érigent comme un signal d’alarme face au changement climatique, le tourisme est en train de devenir la première source de revenus de la région. L’économie locale — auparavant tournée vers une agriculture de subsistance — s’est transformée et a entrainé un afflux de migrants saisonniers des campagnes vers la ville. Le Ladakh, qui était interdit d’accès aux étrangers jusqu’en 1974 en raison de sa situation géostratégique, est aujourd’hui à un tournant de son histoire.

C’est dans ce contexte de profondes transformations des mœurs et du territoire que Vasantha Yogananthan réalisera sa résidence au Ladakh, autour de trois axes de travail. Le désert et le glacier — terres du commencement — représenteraient un environnement à jamais modifié par l’empreinte écologique de l'homme. Le village — terre de traditions ou cohabite nature et culture — figurerait les restes de l’ancien monde et la lutte de la population pour la survie de ses croyances. Enfin, la ville — comme terre de promesses qui pourrait mener à une crise de civilisation — conclurait cette pièce.

SOUNDS OF SILENCE © Vasantha Yogananthan
SOUNDS OF SILENCE © Vasantha Yogananthan
SOUNDS OF SILENCE © Vasantha Yogananthan
SOUNDS OF SILENCE © Vasantha Yogananthan